Monde

Des élections anticipées en Allemagne?

L’Allemagne pourrait bien retourner voter début 2018. C’est en tout cas ce que souhaite la chancelière Angela Merkel, qui a annoncé à la télévision publique qu’elle était prête à être de nouveau candidate en cas d’élections législatives anticipées. La dirigeante conservatrice a affirmé être «très sceptique» quant à la mise en place éventuelle d’un gouvernement minoritaire, autre option possible pour elle afin de rester au pouvoir. Des élections anticipées seraient «une voie préférable», a-t-elle indiqué sur la chaîne ARD.

Avant elle, le président allemand Frank-Walter Steinmeier avait livré un avis contraire. Il souhaite «de nouvelles négociations sur de nouvelles bases» entre les différentes composantes de la vie politique allemande. Frank-Walter Steinmeier a été très clair: «Les partis devraient réfléchir à nouveau à la position qu’ils vont adopter. Tous les partis doivent servir dans l’intérêt collectif et dans l’intérêt commun. Je vais rediscuter avec tous les directeurs des partis qui ont participé ou non aux pourparlers pour une coalition gouvernementale».


Les négociations pour former un nouveau gouvernement ont échoué, d’autant plus qu’elles piétinaient depuis plus d’un mois. Le pays entre ainsi dans une crise politique très grave. Au pouvoir depuis 2005, la chancelière Angela Merkel a certes remporté ces législatives mais avec le pire score depuis 1949 pour son parti conservateur, dans un contexte de percée de l’extrême droite et de mécontentement face à l’arrivée de plus d’un million de migrants. Cette situation, ajoutée au refus des sociaux-démocrates de continuer à gouverner avec elle, la prive d’une majorité évidente au Bundestag.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page