Monde

Covid-19: Le variant Delta désormais majoritaire en France

Le variant Delta du coronavirus, anciennement dénommé « indien », est devenu majoritaire en France, a annoncé l’agence Santé publique France.

Dans son bilan rendu public vendredi soir, l’agence sanitaire a fait savoir que la mutation L452R, présente sur le variant Delta, était devenue majoritaire dans le pays en représentant 51,7% des criblages réalisés.


Ce variant représentait environ 30% des contaminations criblées en début de semaine avant de passer en quelques jours à 51,7%.

Vendredi matin, le ministre de la santé Olivier Véran avait prévenu que ce variant « sera bientôt majoritaire, probablement ce week-end ».

Sa répartition n’est toutefois pas égale sur le territoire. La proportion de la mutation L452R, a été détectée à plus de 80% dans certains départements comme la Somme (83,6%), les Landes (81,2%) ou les Hautes-Alpes (83,3%). En Haute-Corse et à Saint-Martin, 100% des criblages réalisés comportaient même cette mutation, selon les derniers chiffres de Géodes.

Ce variant, plus virulent et 60% plus contagieux, sa proportion en France « double presque chaque semaine », avait averti mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

Face à la propagation du variant Delta, le gouvernement appelle les Français à se faire vacciner massivement, alors que « le risque d’une quatrième vague rapide est là », avait prévenu M. Attal.

Les autorités sanitaires redoutent cette nouvelle vague épidémique dès fin juillet-début août et qui devrait s’accélérer avec l’automne.

Le président Emmanuel Macron prononcera, lundi soir, une allocution télévisée, au cours de laquelle il pourrait annoncer de nouvelles restrictions sanitaires, dans le sillage d’une dégradation inquiétante de la situation épidémique à la lumière de la propagation du variant Delta.

La France a franchi cette semaine la barre des 35 millions de primo-vaccinés alors que l’exécutif s’est fixé pour objectifs de faire vacciner 85% des personnes âgées de plus de 50 ans et des adultes atteints de comorbidité, 75% des adultes avec au moins une dose, soit 40 millions de personnes, et 66% avec un schéma vaccinal complet, soit 35 millions d’individus d’ici la fin du mois d’août.

IT

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page