Monde

Assassinat de Khashoggi : L’aveu complet du Riyad

L’Arabie Saoudite a enfin reconnu, aujourd’hui, que le journaliste Jamal Khashoggi, disparu depuis le 2 octobre, a été tué à l’intérieur du consulat du royaume à Istanbul.

C’est l’Agence de presse officielle saoudienne SPA, qui a relayé cette annonce tout en mentionnant que « des discussions entre Jamal Khashoggi et ceux qu’il a rencontrés au consulat du royaume à Istanbul ont débouché sur une rixe, ce qui a conduit à sa mort »

Selon la même source, suite à cette affaire, deux hauts responsables saoudiens ont été limogé et 18 suspects ont été arrêté.

L’annonce de Ryad a été saluée comme un « pas très important » par le président américain Donald Trump.

Dans un communiqué, le procureur général Saoud al-Mojeb a retracé le déroulement des faits: « Les discussions qui ont eu lieu entre lui et les personnes qui l’ont reçu au consulat saoudien à Istanbul ont débouché sur une bagarre et sur une rixe à coups de poing avec le citoyen Jamal Khashoggi, ce qui a conduit à sa mort, que son âme repose en paix ».

Tout en confirmant la mort de Khashoggi, l’Arabie saoudite a annoncé la destitution d’un haut responsable du renseignement, le général Ahmed al-Assiri, et celle d’un conseiller à la cour royale, Saoud al-Qahtani.

Baisse des prix du carburant : 1 milliard de DH de perte pour les distributeurs



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page