Monde

Allemagne : le marché du travail survit à la crise

Dans un contexte d’inflation, le taux de chômage en Allemagne a stagné à 5,5% pour le cinquième mois consécutif. Les effets de la guerre en Ukraine et de l’immigration ont logiquement impacté le marché du travail allemand, avec, notamment, la demande de plus en plus forte des réfugiés ukrainiens à la recherche d’un emploi.

Cependant, l’augmentation du nombre de chômeurs ne doit avoir aucun rapport avec la régression de la situation économique dans le pays. Selon les spécialistes, le marché du travail allemand aurait bien résisté face à la guerre russe et à la crise énergétique, deux donnes importantes qui constituent une menace pour l’économie de l’Allemagne. Le nombre de chômeurs lui, a diminué de 13.000 sur un mois en décembre. En 2023, on s’attend à une amélioration sur le marché du travail puisqu’il devrait afficher une évolution robuste, qui ne serait pas influencée par la crise énergétique, une problématique qui affecte directement l’industrie allemande.

L’économie allemande doit, néanmoins, faire face à la perte de pouvoir d’achat des salariés et à la pénurie croissante de main-d’œuvre qualifiée, puisque les salaires effectifs ont chuté de 4% au cours des trois premiers trimestres de l’année dernière. Le besoin de main-d’œuvre qualifiée, lui, occupera désormais une place prioritaire dans la politique économique de l’Allemagne, notamment avec sa démographie de plus en plus vieillissante

Sami Nemli avec agences / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page