Culture

Lever de rideau sur la 11e édition du Festival du film de femmes de Salé

Le rideau a été levé, lundi soir, sur la 11e édition du Festival international du film de femmes de Salé, en présence d’une pléiade d’artistes et de personnalités du monde de l’art, de la culture et des médias. Cette édition se tient du 25 au 30 septembre.


S’exprimant à cette occasion, le président de l’Association Bouregreg, initiatrice de cette manifestation culturelle, Noureddine Chemaou, a souligné que ce festival se positionne à l’échelle internationale en tant que manifestation consacrée spécialement au cinéma féminin.
De son côté, le maire de Salé, Jamaâ El Mouatassim, a indiqué que ce festival est devenu un rendez-vous incontournable qui contribue au rayonnement de la ville de Salé.
Ce festival appuie les projets culturels de cette ville. C’est grâce à cette manifestation culturelle qu’elle a renforcé ses infrastructures: plusieurs cinémas ont été créés, dont celui qui abrite la cérémonie d’ouverture. La ville se dotera également d’un théâtre, qui est d’ailleurs en cours de réalisation.

Sous un tonnerre d’applaudissements, le public a accueilli le jury de la compétition officielle fiction, présidé par la scénariste, réalisatrice et actrice française Dominique Cabrera et composé de la réalisatrice Sophie Goyette (Canada), de la cinéaste Kamla Abu Zekri (Égypte), de l’écrivaine et critique de cinéma Pilar Carrasco Aguilar (Espagne), de la spécialiste du programme Cinéma à l’Organisation internationale de la francophonie, Souad Houssein (Djibouti), de l’actrice marocaine Saadia Ladib et de l’actrice suisse Marie-Eve Musy.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page