Culture

FIFM : on connaît les 8 membres du Jury de l’édition 2022

Le Festival International du Film de Marrakech révèle les membres du jury de sa 19e édition, prévue du 11 au 19 novembre 2022. Ce jury international décernera l’Étoile d’or à l’un des 14 premiers et seconds longs métrages de la compétition, dédiée à la découverte de cinéastes à travers le monde.

Paolo Sorrentino sera épaulé par la réalisatrice danoise Susanne Bier, l’acteur et producteur américano – guatémaltèque Oscar Isaac, l’actrice britannique Vanessa Kirby, l’actrice allemande Diane Kruger, le réalisateur australien Justin Kurzel, la réalisatrice et actrice libanaise Nadine Labaki, la réalisatrice marocaine Laïla Marrakchi et l’acteur français Tahar Rahim.

Représentant 10 pays différents en provenance de 4 continents, le jury de cette 19e édition est à l’image du Festival International du Film de Marrakech, une manifestation qui célèbre le cinéma mondial.
Le jury rendra son verdict lors de la soirée de clôture du Festival le 19 novembre 2022.

BIOGRAPHIES

PAOLO SORRENTINO
RÉALISATEUR / ITALIE

Paolo Sorrentino est né à Naples en 1970. Son premier long métrage, L’uomo in più (L’homme en plus), sélectionné à la Mostra de Venise en 2001, marque le début de sa collaboration avec Toni Servillo avec lequel il tournera plusieurs films. Ses six films suivants sont sélectionnés en compétition officielle au Festival de Cannes : Le conseguenze dell’amore (Les conséquences de l’amour, 2004) ; L’amico di famiglia (L’ami de la famille,2006) ; Il Divo (2008), qui remporte le Prix du Jury ; This must be the place (2011), tourné aux États – Unis avec Sean Penn et Frances McDormand ; La Grande Bellezza (2013) qui remporte l’Oscar et le Golden Globe du meilleur film en langue étrangère ; et Youth (2015) – La giovinezza qui réunit Michael Caine, Harvey Keitel, Rachel Weisz, Paul Dano et Jane Fonda. Le film reçoit 3 European Film Awards, 1 nomination aux Oscars et 2 nominations aux Golden Globes.

En 2016, The Young Pope, sa première série télévisée, reçoit 1 nomination aux Golden Globes et 2 nominations aux Emmy Awards. En 2018, son huitième film, Loro (Silvio et les autres) est sélectionné au Festival de Toronto.
En 2019, Sorrentino réalise la série télévisée The New Pope avec Jude Law et John Malkovich.

En 2021, È stata la mano di Dio (La Main de Dieu) est présenté à la Mostra de Venise et remporte le Grand Prix du Jury. Le film a également reçu une nomination aux Oscars et une nomination aux Golden Globes.

SUSANNE BIER
RÉALISATRICE / DANEMARK

Si la scénariste et réalisatrice multi-primée Susanne Bier situe souvent son œuvre dans un contexte universel et grand public, elle l’ancre dans l’intimité, explorant les émotions explosives et la complexité des liens familiaux. C’est, entre autres, cet alliage si particulier qui fait d’elle l’une des plus grandes réalisatrices danoises et une figure de proue du cinéma à l’international. After the Wedding (2006) est sélectionné en compétition pour l’Oscar du meilleur film étranger; quelques années plus tard, Revenge (2010) remporte ce prix, ainsi que les Golden Globes italiens du meilleur film européen et le Prix du meilleur réalisateur aux European Film Awards. Elle remporte un Emmy en 2016 pour sa mini-série en six épisodes The Night Manager: L’Espion aux deux visages. Peu après, son film Bird Box devient le film Netflix le plus regardé de l’histoire de la plateforme. En 2020, elle réalise la série The Undoing, la première série HBO dont l’audience croît de semaine en semaine.

OSCAR ISAAC
ACTEUR ET PRODUCTEUR / ÉTATS – UNIS, GUATEMALA

Oscar Isaac est un acteur, producteur et musicien multi – récompensé. Récemment, il a été nommé aux SAG Awards et aux Emmy Awards pour son rôle dans l’adaptation de HBO et Hagai Levi de Scènes de la vie conjugale. En 2016, il a remporté un Golden Globe pour son rôle dans la mini – série HBO Show Me a Hero ainsi qu’une nomination aux Critics’ Choice Awards. En 2014, il a obtenu un Independent Spirit Award et une nomination aux Golden Globes pour son interprétation du personnage principal dans le film de Joel et Ethan Coen, Inside Llewyn Davis. Ses rôles au cinéma et à la télévision incluent : A Most Violent Year (2014), Ex Machina (2015), la troisième trilogie de Star Wars (2015 – 2019), La Promesse (2016), Operation Finale (2018), Triple Frontière (2019), At Eternity’s Gate (2019), The Card Counter (2021), Dune (2021), Moon Knight (2022). En 2017, Isaac est la tête d’affiche de la production estivale de Hamlet par The Public’s Theater, mis en scène par Sam Gold. Il apparaît également dans We Live Here de Zoe Kazan au Manhattan Theatre Club, puis dans Roméo et Juliette et Les Deux Gentilhommes de Vérone dans le cadre du programme The Public Theater’s Shakespeare in the Park. L’annonce vient d’être faite qu’en février 2023, Isaac jouera aux côtés de Rachel Brosnahan dans la première grande reprise de The Sign in Sidney Brustein’s Window, mis en scène par Anne Kaufman au BAM Harvey Theatre. Au théâtre, il participe également à Beauty of the Father (Manhattan Theatre Club), Grace (MCC Theatre), When It’s Cocktail Time in Cuba (Cherry Lane Theatre), Spinning into Butter (Hangar Theatre). En 2019, Isaac et sa femme, la scénariste et réalisatrice Elvira Lind, ont créé leur société de production Mad Gene Media. Le premier projet sous cette bannière, The Letter Room, est un court métrage créé et réalisé par Lind et mettant en vedette Isaac. Le film a été nommé aux Oscars en 2021.

VANESSA KIRBY
ACTRICE / ROYAUME UNI

Nommée aux BAFTA, aux Golden Globes et aux Oscars, Vanessa Kirby connaît un succès international pour son travail au cinéma, à la télévision et au théâtre. Elle débute sa carrière au théâtre en jouant sous la direction de David Thacker, avec une première apparition dans Ils étaient tous mes fils d’Arthur Miller, qui lui vaut le Prix BISA de la révélation. Vanessa Kirby fait ses débuts à la télévision dans la série The Hour, diffusée sur la BBC, et joue dans de nombreux films, tels que Charlie Countryman (2013) de Fredrik Bond, Il était temps (2013) de Richard Curtis, Queen and Country (2014) de John Boorman et Jupiter: Le Destin de l’univers (2015) réalisé par Lana et Lili Wachowski. Pendant deux saisons, elle interprète le rôle de la Princesse Margaret dans The Crown, série Netflix multi-primée, pour lequel elle remporte le BAFTA de la Meilleure actrice dans un second rôle dans une série dramatique et une nomination aux Emmy Awards dans la même catégorie. Avec son rôle dans Pieces of a Woman (2020) de Kornél Mundruczó, Vanessa Kirby remporte la Coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine à la Mostra de Venise, et une nomination aux BAFTA et aux Golden Globes. Actuellement, on peut la voir dans Le Fils de Florian Zeller, en première mondiale à la Mostra de Venise. L’année prochaine sortira Napoléon de Ridley Scott, dans lequel Vanessa interprète l’impératrice Joséphine face à Joaquin Phoenix dans le rôle de Napoléon.

DIANE KRUGER
ACTRICE / ALLEMAGNE

Diane Kruger est devenue l’une des actrices les plus respectées du cinéma mondial. Originaire d’Allemagne, elle est propulsée sur la scène internationale grâce au rôle de la tristement célèbre Hélène dans le film Troie (2004) de Wolfgang Petersen. S’ensuivent d’autres rôles marquants, parmi lesquels Wicker Park (2004) de Paul McGuigan, Joyeux Noël (2005) de Christian Carion, L’Élève de Beethoven (2006) réalisé par Agnieszka Holland, Goodbye Bafana (2007) de Bille August et Pour elle (2008) de Fred Cavayé. Elle est plus connue pour son rôle dans In the Fade (2017) de Fatih Akin, pour lequel elle remporte le prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes lors de la première mondiale du film. Son personnage dans Inglorious Basterds (2009) de Quentin Tarantino est l’un de ses plus mémorables, et lui vaut une nomination aux Oscars dans la catégorie Meilleure actrice dans un second rôle. En 2012, elle est en tête d’affiche du film de Benoît Jacquot Les Adieux à la reine, encensé par la critique lors de sa première mondiale à la Berlinale. En octobre 2022, Diane Kruger publie son premier livre pour enfants, Un Nom venu du ciel.

JUSTIN KURZEL
RÉALISATEUR / AUSTRALIE

Né à Gawler en Australie en 1974, Justin Kurzel signe un premier court métrage, Blue Tongue (2004), avant de réaliser son premier long métrage, Les Crimes de Snowtown (2011), pour lequel il remporte l’AACTA Award de la meilleure réalisation et le Film Critics Circle of Australia Awards dans la même catégorie, sans oublier le Prix du Jury au Festival International du Film de Marrakech. Son deuxième film, une adaptation saisissante de Macbeth (2015) de Shakespeare, est en compétition officielle au Festival de Cannes. Par la suite, il réalise Assassin’s Creed (2016) – adapté du jeu vidéo de renommée mondiale -, Le Gang Kelly (2019), film qui présente une nouvelle perspective sur le célèbre hors-la-loi australien Ned Kelly, présenté pour la première fois au Festival International de Toronto. Nitram, le dernier film de Justin Kurzel, fait sa première mondiale au Festival de Cannes, et vaut à Caleb Landry Jones de remporter le prix du Meilleur Acteur. Le film remporte ensuite une multitude d’AACTA Awards, dont celui du Meilleur film, de la Meilleure réalisation, du Meilleur scénario original, et les quatre prix d’interprétation.

NADINE LABAKI
RÉALISATRICE ET ACTRICE / LIBAN

En 2004, Nadine Labaki – actrice et réalisatrice libanaise – est invitée à la Résidence de la Cinéfondation du Festival de Cannes où elle écrit et développe son premier long métrage, Caramel. Cette ode joyeuse et rebelle à la solidarité féminine, présentée pour la première fois en 2007 à la Quinzaine des Réalisateurs, devient l’un des plus grands succès cinématographiques internationaux libanais. Puis elle réalise Et maintenant, on va où? (2011), une fable courageuse et universelle qui connaît un grand succès, avec une première mondiale à Cannes et remporte le Prix du Public au Festival International du Film de Toronto. Son film Capernaüm (2018), remporte le Prix du Jury à la compétition officielle de Cannes, puis est sélectionné pour les BAFTA, les Golden Globes, les Césars et les Oscars. A l’écran, Labaki joue dans ses propres films, et sous la direction de nombreux réalisateurs tels que Fred Cavayé dans Mea Culpa (2014), Georges Hachem dans Balle Perdue (2010), Laïla Marrakchi dans Rock the Casbah (2013), Oualid Mouaness dans 1982 (2019), Mounia Akl dans Costa Brava (2021) et Wissam Smayra dans On se connaît… ou pas (2022). Elle est décorée de l’insigne de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par le ministre français de la Culture.

LAÏLA MARRAKCHI
RÉALISATRICE / MAROC

Laïla Marrakchi est née et a grandi à Casablanca. Elle part étudier à Paris à l’ESRA (École Supérieure de Réalisation Audiovisuelle) et est titulaire d’un Master en cinéma de l’Université Paris 8 Vincennes Saint Denis. Marock (2005), son premier long métrage, est sélectionné au Festival de Cannes, dans la section « Un Certain Regard ». Le film, centré sur une histoire d’amour entre deux adolescents, une musulmane et un juif, remporte un vif succès critique et public et devient un classique du cinéma marocain. Son deuxième film, Rock the Casbah (2013), réunit un casting prestigieux dont Hiam Abbas, Nadine Labaki, Lubna Azabal, Morjana Alaoui et Omar Sharif. Laïla Marrakchi a réalisé 5 épisodes de la série Le bureau des légendes. Elle a également réalisé deux épisodes de The Eddy, la série créée par Damien Chazelle pour Netflix. Elle a récemment collaboré à la production franco – belge Opéra. Actuellement, Laila Marrakchi, travaille sur son prochain long métrage La Más Dulce qui traite du sort des travailleuses marocaines dans les fermes de fraises en Espagne. Elle développe également la série Casa Girls, qui relate les tribulations sentimentales de quatre jeunes femmes à Casablanca aujourd’hui.

TAHAR RAHIM
ACTEUR / FRANCE

La carrière d’acteur de Tahar Rahim décolle en 2009 quand Jacques Audiard lui propose le rôle principal dans son film Un Prophète. Le film remporte le Grand Prix du Festival de Cannes et neuf Césars, dont le César du Meilleur Espoir Masculin et le César du Meilleur Acteur pour sa prestation, encensée par la critique. Sa carrière internationale débute avec L’Aigle de la neuvième légion (2011) de Kevin Mcdonald, Love and Bruises (2011) de Lou Ye et Or Noir (2011) de Jean-Jacques Annaud. En 2013, Tahar Rahim est de retour à Cannes avec Le Passé, réalisé par Asghar Farhadi, et Grand Central de Rebecca Zlotowski. C’est grâce à ces succès qu’il se voit proposer le rôle principal dans The Cut (2014) de Fatih Akin, Les Anarchistes (2015) d’Elie Wajeman, Réparer les vivants (2016) de Katell Quillévéré et Daguerréotype (2016) de Kiyoshi Kurosawa. Tahar Rahim tient la tête d’affiche dans la série Le Serpent, sortie récemment sur Netflix, et dans Désigné Coupable (2021) de Kevin Mcdonald, en compagnie de Jodie Foster et Benedict Cumberbatch. Rôle clé dans Extrapolations auprès de Meryl Streep, Kit Harrington et Sienna Miller, prochainement sur les écrans, on le retrouvera également dans un rôle important dans le prochain Marvel, Madame Webb.

Baisse des prix du carburant : 1 milliard de DH de perte pour les distributeurs



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page