Culture

Coup d’envoi du festival Tifawine de Tafraout

Le coup d’envoi du festival Tifawine (Lumières) a été donné mercredi à Tafraoute et Ammeln relevant de la province de Tiznit.

Cette 13e édition propose une riche programmation artistique, socioculturelle et éducative autour de la vie et de l’art en milieu rural. Elle a été ouverte par un concours de dictée dans la langue amazighe qui a offert l’occasion à une vingtaine d’élèves issus de différentes régions du Maroc de faire preuve de leur maîtrise notamment de l’orthographe de tifinagh.


Organisée par l’association Tifawine avec l’appui de plusieurs institutions publiques et privées, cette manifestation a fait le choix de la régularité en respectant la ligne éditoriale du festival axé sur « une ruralité plus animée ».  Durant quatre jours, les festivaliers auront ainsi l’occasion de suivre et apprécier une série de soirées musicales avec notamment la traditionnelle danse Ahwach, un spectacle de Tbourida, une cérémonie du mariage berbère, un défilé de costumes et une cérémonie de dégustations de plats de la région, ainsi qu’une série de compétitions sportives.

Le festival sert aussi de cadre pour mettre en valeur et célébrer le rôle et l’apport des Marocains résidant à l’étranger, issus de Tafraout et de ses environs, qui reviennent en nombre chaque année rendre visite à leurs familles et proches, tout en contribuant au développement économique et social de leur terre natale.

D’autres activités culturelles sont également prévues avec, entre autres, des exposition de livres et d’arts plastiques, la signature d’ouvrages ainsi que l’université rurale de l’écrivain feu Mohamed Khair-eddine, natif de Tafraout, consacrée cette année au thème: « L’art en milieu rural et l’enjeu de la préservation ».

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page