Culture

Concours national de musique du Maroc : Les cordes à l’honneur !

L’École internationale de musique et de danse (EIMD) de Rabat et Casablanca organise, la 14e édition du Concours national de musique du Maroc (CNMM), dédiée cette année aux instruments à cordes. Les épreuves se dérouleront à Rabat du 22 au 25 juin.


Un éventail d’extraits d’œuvres emblématiques sera préparé pendant plusieurs mois par les jeunes instrumentistes qui pourront cette année concourir seuls ou en duos. En effet, cette nouvelle édition sera enrichie par la création d’une formule «duo» du même instrument (violon, alto, violoncelle, contrebasse et guitare) et concernera les 4 catégories (A, B, C et supérieure). Depuis sa création en 2003, le Concours national de musique du Maroc connaît un regain d’intérêt constant de la part des jeunes musiciens marocains ou résidents au Maroc. Ainsi, le nombre des participants à cet évènement musical est en croissance constante. Au total, près de 2.700 jeunes musiciens âgés de 5 à 30 ans ont participé à ce prestigieux concours en 13 ans d’existence.

En organisant chaque année cet évènement, l’École internationale de musique et de danse participe au foisonnement permanent du paysage culturel et artistique marocain. Elle contribue non seulement au développement de la musique classique dans notre pays, mais aussi à la création d’un climat d’émulation entre les jeunes musiciens. Le concours permet de dénicher et de faire émerger les talents de demain grâce à un jury de professionnels du monde de la musique, qui évalue le niveau des candidats au fil de toute la compétition, laquelle s’étale sur plusieurs jours. Cette année, ledit concours sera présidé par Gérard Torgomian, grand violoniste.

La cérémonie de clôture se déroulera le 25 juin à la Bibliothèque nationale du royaume du Maroc (BNRM) et mettra à l’honneur tous les jeunes musiciens primés, qui recevront diplômes et récompenses des mains des partenaires et organisateurs.

Le CNMM est aujourd’hui la seule compétition au Maroc ouverte à tous. Au total, près de 2.700 jeunes musiciens résidant au Maroc se sont présentés aux épreuves de piano, de guitare, de violon, d’alto, de violoncelle et de contrebasse depuis 2002.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page