Éco-Business

Valorisation des eaux usées : le pari vert de Ménara Holding

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Le groupe Ménara Holding renforce son engagement en faveur du traitement et de la valorisation des eaux usées.

Ménara Holding poursuit son engagement en faveur de la protection de l’environnement et de la préservation de la ressource hydrique. En effet, la société s’inscrit volontairement dans une démarche de préservation des ressources naturelles par la maîtrise des aspects et impacts environnementaux liés à ses activités. Un communiqué du groupe rappelle, dans ce sens, que Menara Holding s’est engagée, depuis 2010, à récupérer, traiter et recycler ses eaux issues des stations de concassage et de lavage du sable et des gravettes. Aujourd’hui, chacun des sept sites de sa filiale Carrières et Transport Ménara est équipé d’une station de traitement des eaux usées permettant la récupération et le recyclage de 85% des eaux issues du procédé de lavage du sable. Cette eau, souligne Ménara Holding, suit un traitement par décantation accélérée (introduction du floculant qui permet l’accélération du procédé de la décantation), avant d’être recyclée dans la station de lavage. Cette démarche de traitement permet de recycler 1,3 million de m3 d’eau usée par an, soit 20 jours de consommation pour une ville de la taille de Marrakech, indique le groupe. Par ailleurs, notons que Ménara Préfa, filiale de Ménara Holding, s’est doté de plusieurs stations de traitement des eaux qui ont été également installées au niveau des sites de production de béton et du préfabriqué. Ce qui permet, souligne-t-on, de récupérer les résidus du béton prêt à l’emploi. Ces derniers, fait savoir le communiqué, sont réutilisés pour la préparation de mortiers. Par ailleurs, des caniveaux ont été mis en place pour récupérer les eaux pluviales et industrielles en vue de les exploiter dans l’humidification des palettes. «Ces initiatives permettent de réutiliser 50% des eaux et 100% des granulats réutilisés», mentionne la même source. 


Mariama Ndoye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page