Éco-Business

Transport international : la pépite marocaine CloudFret valorisée à 20 millions de dollars

Créée en 2020 au Maroc, CloudFret séduit les investisseurs mondiaux et annonce des perspectives ambitieuses sur le marché international. Spécialisée dans la mise en relation entre chargeurs et transporteurs, la plateforme ambitionne de devenir le réseau n°1 du fret entre l’Europe et l’Afrique. 

CloudFret, la jeune pousse marocaine est en pleine croissance, et enregistre un vif succès auprès de ses clients dans le pourtour méditerranéen. Afin d’affirmer encore plus cette montée en puissance, la startup annonce une nouvelle levée de fonds.


Ce bridge (Pre-Seed) porte son investissement global à 1 million de dollars, avec la participation de nouveaux investisseurs, notamment Plug and Play, PRC Ventures ICAV, AfriMobility la branche de capital-risque du groupe Akwa, et Khalid Zitouni, un business angel basé aux États-Unis. Grace à ce nouvel apport financier, la startup, qui digitalise le monde du transport, est valorisée désormais à 20 millions de dollars et affiche des ambitions prometteuses.

CloudFret souhaite, en effet, tripler son effectif et accélérer sa croissance en passant de 4.000 à 10.000 camions d’ici 2023. Rappelons qu’elle a lancé, en 2021, un nouveau standard d’organisation du transport routier pour connecter les chargeurs et les transporteurs grâce à un modèle d’achat du transport plus dynamique et fiable, visant à optimiser les camions qui circulent à vide.

La startup apporte de la transparence dans les transactions de fret, et permet aux chargeurs de réaliser des économies d’échelle, aux transporteurs un chiffre d’affaire supplémentaire, et à l’environnement, de mieux respirer grâce à l’optimisation des kilomètres parcourus à vide par les camions.

58 clients chargeurs et un réseau dense de transporteurs
Il faut dire que, côté transporteurs, CloudFret a déjà séduit une communauté conséquente d’opérateurs marocains et espagnols avec une flotte de 4.000 camions. Avec cette levée de fonds, elle affiche une ambition claire, celle de «bâtir le réseau N°1 de transporteurs fiables et connectés dans la région », selon la déclaration de Driss Jabar, son fondateur.

Par ailleurs, la startup, qui se donne les moyens de ses ambitions, est en passe de lancer une marketplace B2B avec des services dédiés aux transporteurs, notamment le FastPay paiement après livraison, la carte carburant avec réduction et paiement différé, ainsi que l’assurance marchandises au meilleur prix du marché. «Nous espérons annoncer rapidement les premiers services avec le soutien de nos partenaires qui ont contribué à cette levée de fonds pour impacter positivement les transporteurs et favoriser leur développement», détaille Jabar.

Coté chargeurs, CloudFret leur propose de numériser leurs ordres de transport, de suivre et piloter leurs expéditions et d’accéder facilement à un réseau fiable et étendu de transporteurs. À noter que l’entreprise compte 58 clients réguliers présents dans six pays : Espagne, le Maroc, le Sénégal, le Portugal, la France et Italie.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page