Éco-Business

Transition énergétique: Les recommandations de la BP 

Le siège social de la Banque Populaire à Casablanca./DR

La Banque Populaire vient de publier un Livre blanc sur l’adoption d’une politique d’efficacité énergétique (EE) et l’investissement dans les énergies renouvelables (ER).


Ce livre, publié à la veille de la COP22 dresse, en préambule, «un état des lieux à travers notamment l’analyse du contexte énergétique national, apporte de la transparence sur la politique de maîtrise de la demande d’énergie et décrit le mécanisme de la filière EE et ER dont le potentiel reste entièrement à exploiter au Maroc».

Le Livre blanc de la Banque Populaire délivre ensuite ses principales recommandations en termes d’EE et d’ER, notamment toutes les mesures à entreprendre pour améliorer aussi bien la stratégie nationale que les mécanismes de financement. Il propose «des actions sectorielles pour instaurer un modèle performant, renforcer les capacités et la R&D». Entre autres recommandations, l’adoption d’une meilleure gouvernance et l’amélioration de la sensibilisation, la formation et l’information.

Afin de mieux orienter les opérateurs et sensibiliser les décideurs quant aux diverses problématiques pouvant être rencontrées, le livre de la BP liste également tous les cas de figures pouvant constituer des barrières ou obstacles au développement de l’EE et des ER.

Chiffre à l’appui, la BP souligne que «depuis 2014, 40% des projets financés par le groupe dans le secteur des énergies se rapportent au renouvelable». De même, «en 2015, le groupe a consacré 10 milliards DH aux programmes énergétiques, dont près de 4 milliards pour le financement de parcs éoliens».

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page