Éco-Business

Transformation digitale. Brahim Sbaï : “Nous considérons que la contribution de tout l’écosystème digital est nécessaire”

Brahim Sbaï
Directeur central B to B.

Bien des progrès ont été réalisés en matière de transformation digitale. Et le pays ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Pour apporter sa pierre à l’édifice, Orange Maroc s’est allié à Huawei à travers un accord de partenariat visant à accompagner cette dynamique nationale. Brahim Sbai, directeur central B to B d’Orange Maroc fait le point.


Comment jugez-vous la transformation digitale au Maroc ?
La pandémie nous a appris que le digital est indispensable pour la résilience des organisations, publiques et privées, pour qu’elles soient aptes à affronter des situations difficiles et à absorber des chocs, pour qu’elles soient agiles… Mais au-delà de cet aspect de résilience, le digital est un outil extraordinaire de développement, à l’échelle du pays, où l’économie numérique est un levier de croissance incontournable, mais aussi à l’échelle de chaque organisation, petite ou grande. Le digital lui apporte des pouvoirs et des capacités lui permettant de performer, de réussir…

Dans quelle optique s’inscrit le partenariat avec Huawei ?
Orange Maroc et Huawei Maroc ont conclu un double accord visant à accompagner la dynamique de la transformation digitale dans le Royaume. En unissant leurs forces, les deux opérateurs s’engagent à accompagner les entreprises marocaines dans leurs transitions numériques. Le premier partenariat concerne le domaine de la formation.

Concrètement, les deux partenaires s’engagent à renforcer les compétences des talents, en faveur des entreprises marocaines, dans des domaines techniques très pointus comme le Cloud, le Big data et l’Intelligence artificielle. Le deuxième accord porte sur le développement de solutions ICT innovantes au service des entreprises nationales. Il s’agit là, principalement, d’accompagner les PME, administrations publiques et grandes entreprises dans leurs démarches d’innovation, en procédant à l’identification de leurs besoins particuliers et au développement de solutions métier adaptées.

Quid de vos attentes ?
Nous sommes conscients que le progrès n’est jamais le fait d’un seul acteur, raison pour laquelle nous considérons que la contribution de tout l’écosystème digital est nécessaire. Les initiatives visant à fédérer et développer cet écosystème doivent se poursuivre et dynamiser davantage le développement des compétences et l’essor des startups.

À votre avis, comment le cadre légal pourrait-il améliorer l’environnement digital ?
Beaucoup d’avancées ont été réalisées de ce point de vue au Maroc avec plusieurs lois dont, notamment, la loi 09-08 encadrant la protection des personnes physiques à l’égard des traitements des données à caractère personnel et la loi 05-20 relative à la cybersécurité, visant à renforcer la sécurité et la résilience des systèmes d’information (SI) de toute administration ou organisme disposant de SI sensibles. Ce cadre juridique permet d’aborder sereinement et d’encourager les démarches de digitalisation sans risque pour les citoyens, entreprises ou administrations.

On parle beaucoup de résilience digitale. Concrètement, quels en sont les mécanismes, en dehors de l’arsenal juridique, inexistant pour le moment, pour asseoir une souveraineté digitale ?
L’enjeu principal de la souveraineté digitale est la maîtrise des données les plus sensibles, que ce soit les données privées des utilisateurs ou bien d’autres types de données qui ont un caractère sensible ou confidentiel. Cette maîtrise est de facto remise en cause lorsque ces données sont hébergées par des acteurs étrangers, eux-mêmes soumis à des réglementations d’autres pays.

C’est pourquoi le cadre juridique précise quelles données sensibles doivent être hébergées localement sans risque d’être soumises à des prises de contrôles externes. Fort heureusement, il existe aujourd’hui une offre locale d’infrastructures Data center et Cloud qui permet d’assurer à la fois la résilience et la souveraineté des données sensibles (via des mécanismes de back up et de Disaster recovery) sans avoir recours à des acteurs étrangers.

Comment Orange Maroc compte se positionner sur l’échiquier digital ?
Orange Maroc est un opérateur multiservices qui met en place des solutions, des produits et des services à la pointe de la technologue afin d’accompagner ses clients. Nous disposons des compétences nécessaires, et nous développons un écosystème complet, avec nos partenaires, sur les métiers classiques de l’opérateur mais aussi sur l’ICT, comme l’hébergement en Data centers, le cloud ou encore la cybersécurité.

Orange Maroc se pose, de ce fait, comme un acteur de choix, un partenaire et un support pour toutes les organisations désireuses de démarrer, accélérer ou parfaire leur transformation digitale, pour leur apporter conseil, expertise et accompagnement.

Maryam Ouazani / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page