Éco-Business

Tourisme : Agadir réalise des taux de récupération satisfaisants

La destination Agadir a accueilli 738.737 touristes durant les neuf premiers mois de l’année 2022. Elle réalise ainsi un taux de récupération de 80,95% par rapport à la même période de 2019 (912.559 arrivées). Ce taux est de 68,71% en termes de nuitées.

Alors que le taux de récupération de la destination Maroc est actuellement estimé à 76% par rapport à sa performance de 2019, qu’en est-il d’Agadir, première station balnéaire du Royaume ? En se référant à l’analyse de la conjoncture touristique des neuf premiers mois de l’année 2022, telle qu’elle se dégage de la dernière note de conjoncture du Conseil régional du tourisme Agadir Souss-Massa, cette destination a accueilli 738.737 touristes durant cette période contre 912.559 de janvier à septembre 2019. Le taux de récupération s’est établi en conséquence à 80,95 % par rapport à 2019, année de référence ayant précédé la crise sanitaire du Covid-19.

S’agissant des nuitées, les chiffres montrent que la destination est revenue à 68,71% de sa performance de 2019 depuis la relance des vols en février dernier. Pour rappel, sur 12,93 millions d’arrivées et 25,2 millions de nuitées cumulées en 2019 par la destination Maroc (selon les chiffres de l’observatoire du tourisme), Agadir a capté plus d’1,19 millions d’arrivées et plus de 5,38 millions de nuitées. Ceci représente 24% des nuitées générées contre 33% pour la destination Marrakech, soit 8,3 millions de nuitées.

Taux d’occupation : 35% en 2022 contre 55% en 2019
Quant à la durée moyenne de séjour – qui a enregistré une moyenne de 4,61 jours durant l’année 2019 – la dernière note de conjoncture du CRT d’Agadir Souss-Massa fait état d’un redressement de l’activité avec certains signes de reprise.

En effet, la durée moyenne de séjour, durant les neuf premiers mois de cette année, a enregistré une augmentation, soit 3,91 en 2022 contre 3,10 en 2021. Le constat est le même pour le taux d’occupation moyen qui a été, dans les hôtels classés de la ville d’Agadir, entre janvier et septembre, de 35% contre 15,78% durant la même période de 2021 et 55% en 2019. Il faut souligner que les deux pôles touristiques Agadir et Marrakech ont généré à eux seuls près de la moitié des nuitées en 2019, dernière année de référence.

Côté recettes, sur 6 MMDH de chiffre d’affaires annuel générés par la première station balnéaire du Royaume, la destination a perdu, en 2020, plus de 4,35 MMDH en générant à peine 1,5 MMDH de recettes. La part des principaux marchés émetteurs, en termes d’arrivées et de nuitées, fait ressortir que le marché national représente 52,57% des arrivées et 39,65 des nuitées durant les neuf premiers mois de l’année 2019 contre 15,06 et 20,19% pour le marché français et 10,34 et 16,16% pour le marché anglais.

Septembre : une augmentation en arrivées et nuitées
Par ailleurs, le mois de septembre 2022 a enregistré une augmentation en termes d’arrivées et de nuitées par rapport à septembre 2021, soit 106.611 arrivées en septembre 2022 contre 67.865 en 2021 alors que les nuitées se sont établies à 424.827 en 2022 contre 217.284 en 2021. Quant au taux d’occupation moyen enregistré dans les hôtels classés de la ville d’Agadir en septembre 2022, le taux y est passé de 24,57% en 2021 à 49,39% en 2022.

Actuellement, la destination a perdu presque 1/3 de sa capacité litière avec 3.000 lits fermés définitivement. Pour rappel, la capacité hôtelière à Agadir est de 34.868 lits, compte tenu de la nouvelle station de Taghazout et des établissements situés à Imi Ouddar.

Pour la station balnéaire d’Agadir, qui a enregistré 1,190 million d’arrivées en 2019 contre 1,117 million en 2018, les touristes nationaux représentent une part de marché de 36,70% en termes d’arrivées et 22,64% en nuitées. Pour les flux internationaux, les marchés français, allemand et anglais restent les trois principaux pourvoyeurs de touristes pour la Région avec 43,04% de part de marché cumulée pour les arrivées et 58,73% pour les nuitées.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Lions de l’Atlas : Comment Walid Regragui a métamorphosé l’équipe ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page