Éco-Business

Titre HPS : CFG Research rehausse le cours cible

Les analystes de CFG Research recommandent d’acheter le titre HPS et fixent l’objectif de cours à 8.123 DH. Une valorisation qui se base sur le potentiel de croissance de l’entreprise et sa capacité à améliorer ses taux de marges d’année en année, profitant ainsi de la forte croissance que connait l’industrie du paiement à la fois au niveau national et international.

Les analystes de CFG Research ont décidé de revaloriser le titre HPS en dévoilant un nouveau cours cible de 8.123 DH (contre un cours cible de 6.325 DH annoncé au mois de mars dernier). Sachant que l’action s’échange actuellement à 6.343 DH, présentant ainsi un potentiel à la hausse de 28%.


Avec ce nouveau cours cible, « nous pensons que le cours boursier actuel d’HPS ne reflète pas le potentiel de croissance mondiale à long terme de cette industrie, et qu’HPS est vraiment dans une catégorie à part et ne devrait être comparé qu’aux meilleurs opérateurs mondiaux», estiment CFG Research.

A noter que cette revalorisation qui a été réalisée « à la lumière de la publication des dernières estimations (revues à la baisse) de la croissance du nombre de transactions non-cash dans le monde, de la publication des réalisations financières du groupe en 2020, d’une baisse du béta de l’industrie, et des acquisitions récentes d’HPS », expliquent les analystes de CFG Research. Pour la banque d’affaires, le ralentissement économique observé en 2020 a permis de démontrer le caractère résilient du business modèle d’HPS.

« Ce qui en dit long sur la résilience de l’industrie du paiement électronique, et plus spécifiquement sur la résilience d’HPS et ce même en temps de grandes incertitudes dues à la crise sanitaire » relatent les analystes.

En effet, la pandémie de COVID-19 a eu un effet considérable sur la croissance soutenue de l’industrie à long terme, et ses répercussions devraient se faire ressentir sur les années à venir.

Ainsi, selon les dernières prévisions de la banque d’affaires, il est estimé que la pandémie va entrainer une décélération du TCAM de la croissance des volumes de transactions non-cash sur la période 2019-2023 à 11,5% (contre un TCAM de 16,4% selon les estimations pré-pandémie).

Toutefois, la crise sanitaire actuelle a également eu pour effet d’accroitre l’utilisation des moyens de paiement électroniques, permettant aux transactions non-cash de gagner encore plus de parts de marché. Cela devrait contribuer à la réduction de l’impact négatif de la pandémie sur le nombre de transactions non-cash dans le monde à moyen terme, spécialement dans les régions en pleine croissance telles que l’Asie-Pacifique, le Moyen-Orient ou encore l’Afrique.

« Nous sommes intimement convaincus que 2020 ne marquera uniquement qu’une brève et ponctuelle décélération dans l’impressionnante histoire de croissance du groupe. En effet, nous pensons que le groupe renouera avec un taux de croissance top-line plus normatif dès 2021(+14,6% une fois retraité de l’impact des nouvelles acquisitions) », pressentent les analystes.

De plus, la consolidation d’IPRC et plus particulièrement d’ICPS durant l’exercice 2021 devrait permettre au groupe de pleinement capturer le potentiel de croissance de la région MEA (Moyen-Orient et Afrique), et ainsi d’atteindre un nouveau palier en termes de taux de marges opérationnelles sur le moyen terme (après intégration et travail d’optimisation des nouvelles filiales).

« Cependant, il est hautement improbable que les taux de croissance renouent avec leurs niveaux pré-pandémie avant 2024/2025 » estiment les analystes. Au niveau opérationnel, la banque d’affaires trouve que la performance de HPS en 2020 n’est en aucun cas représentative du potentiel de croissance du groupe, et que 2020 ne marquera uniquement qu’une brève et ponctuelle décélération dans l’impressionnante histoire de croissance du groupe.

Pour CFG Research, HPS devra renouer avec un taux de croissance top-line plus normatif dès 2021 grâce, notamment, aux nombreux contrats majeurs dans son pipeline qui lui permettront de générer une croissance soutenue (+14,6% une fois retraité de l’impact des nouvelles acquisitions) et ainsi booster ses niveaux de profitabilité dans les années à venir. Suivant ces éléments, CFG Research recommande désormais le titre à l’achat.

« Notre optimisme sur la valeur se justifie notamment par un potentiel de croissance unique au sein de la Bourse de Casablanca avec une capacité, qui n’est plus à démontrer, d’améliorer ses taux de marges d’année en année et qui devrait aboutir à un TCAM bottom-line s’élevant à 32,8% sur la période 2020-2023, profitant ainsi de la forte croissance que connait l’industrie du paiement à la fois au niveau national et international », soulignent les analystes.

Pour eux, HPS représente ainsi une opportunité d’investissement extrêmement intéressante, la valeur offrant une combinaison de niveaux de valorisation attractifs, d’excellentes perspectives de croissance, une très bonne solidité financière, ainsi qu’un potentiel total shareholder return (TSR) intéressant (36,4% à horizon 3 ans). A noter que HPS traite actuellement à des P/E 2021 et 2022 respectifs de 34,3x et 28,9x; des niveaux de valorisation qui semblent particulièrement bas dans les conditions de marché actuelles. 

Aïda Lô / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page