Éco-Business

Tanger: Des maires sénégalais lance une opération séduction

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco
Les maires étaient venus à Tanger exposer les potentialités de leurs communes./DR

Une vingtaine de maires et d’entrepreneurs sénégalais ont lancé une véritable opération séduction en direction des entrepreneurs marocains, en vue de les inciter à venir investir au Sénégal.

Sur initiative du Réseau des acteurs porteurs d’initiatives de développement économique et social (RAPIDES), une délégation de maires et d’entrepreneurs sénégalais a tenu une rencontre, lundi dernier, avec la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Tanger. L’objectif côté sénégalais est d’attirer des investisseurs marocains dans les secteurs de l’agriculture, de l’élevage et l’énergie.


Pour ce faire, les maires sénégalais n’ont pas manqué l’occasion de présenter les potentialités de leurs communes respectives. Ce qui fera dire d’ailleurs au président de la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Tanger, Omar Moro que «Nous avons bien noté les secteurs qui présentent des opportunités. Nous allons constituer des délégations marocaines pour des visites de prospection au Sénégal».

Ainsi, une convention sera signée entre les deux parties dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant dans plusieurs domaines, notamment l’agroalimentaire, le commerce, les énergies renouvelables et la pêche.

«Nous avons des terres cultivables. Des potentialités qui existent dans nos communes, pourront être développées avec les investisseurs marocains», a soutenu le maire de Diannaba, Mohamed Cissé.

Soukeyna Touré, présidente de RAPIDES international, a mis en exergue pour sa part «l’importance de ces échanges entre les élus sénégalais et les investisseurs au niveau de la chambre de commerce de Tanger pour décliner les nombreuses potentialités ».
C’est un partenariat qui se dessine ainsi pour renforcer encore la coopération entre le Sénégal et le Maroc portant sur plusieurs secteurs, notamment économiques.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page