Éco-Business

Stratégie : Auto Hall ne connaît pas la crise !

Après une année 2020 difficile pour l’ensemble du marché automobile, la relance semble être au rendez-vous. À ce titre, le groupe Auto Hall a réussi à remonter la pente, affichant de bonnes performances pour le premier trimestre de cette année. L’opérateur est confiant quant à l’avenir.

Le moins que l’on puisse dire d’Auto Hall, cette année, est qu’elle a pris le virage 2021 avec une grande assurance. Les chiffres en attestent: le groupe a enregistré un chiffre d’affaires consolidé de 1,288 MMDH au titre des trois premiers mois de cette année. Ce montant représente une hausse de 66% par rapport à la même période de 2020 et de 26% par rapport au premier trimestre de 2019. Il faut dire que la pandémie a affecté les performances du secteur automobile durant les premiers mois de l’année 2020.


Toutefois, le marché a commencé à reprendre des couleurs à partir de juin dernier. Une tendance positive qui s’est confirmée durant les premiers mois de l’année en cours. À noter que le marché automobile VP/VUL, affecté par la survenue de la pandémie de Covid-19 en mars 2020, a affiché un retour à la croissance au premier trimestre 2021, avec une hausse de 9%, comparativement au premier trimestre 2019 et de 37% par rapport au premier trimestre 2020. D’un point de vue stratégique, il faut savoir que, depuis le déclenchement de la pandémie, Auto Hall a mis en place un Plan de continuité d’activité qui a permis de garder les collaborateurs et les clients en sécurité.

En effet, «le groupe a procédé à des ouvertures ciblées de ses showrooms et ses services après-vente. Bien entendu, sur les trois premiers mois de 2020, le groupe a accusé une baisse drastique de ses performances. Toutefois, il a tenu bon. «Auto Hall se devait de sauvegarder son cash. Il a ainsi agi au niveau des commandes auprès des constructeurs, l’objectif étant de les ajuster pour maîtriser les stocks. Le groupe a aussi lancé un politique de maîtrise des charges, crise et confinement obligent», affirme Jamal Eddouhbani, directeur général du Groupe Auto Hall.

Bonnes performances commerciales
En tout cas, Auto Hall, à travers une stratégie bien ficelée, a réussi à maintenir le cap et surtout à reprendre son activité de plus belle. Justement, l’activité du groupe a été marquée par une bonne performance commerciale, ce qui s’est traduite par une amélioration de la part de marché VP/VUL de 3,5 points à 14,1%.

En ce qui concerne le résultat social, le chiffre d’affaires d’Auto Hall s’est élevé à 1,017 MMDH contre 623 MDH au premier trimestre 2020 et 782 MDH à la même période de 2019. Une tendance haussière qui devrait se poursuivre durant les prochains mois, au regard des performances commerciales en hausse enregistrées pour le seul mois d’avril, concernant des ventes de véhicules neufs par certaines marques automobiles du groupe dont Opel (+174% de croissance), Nissan (+29,6%) ou Ford (+22,3%). Même tendance pour DFSK qui garde la mainmise sur le segment des utilitaires légers depuis le début de l’année.

Par ailleurs, la marque chinoise a totalisé en avril dernier une croissance de 200,9% dans ce segment. Autre carte automobile dans le portefeuille d’Auto Hall, Mitsubishi a enregistré le mois dernier une croissance de 13% dans le segment des VUL. Autre fait important, à fin mars 2021, Auto Hall s’est classé deuxième importateur de véhicules, position qu’il occupait en 2020 et qu’il consolide aujourd’hui.

Leviers de croissance
La reprise du marché automobile est donc bel et bien amorcée. A ce titre, quels leviers le Groupe Auto Hall actionne-t-il pour consolider ses performances trimestrielles et les pérenniser sur le restant de l’année ? L’opérateur automobile profite de la capillarité de son réseau national qui compte 65 représentations. Le groupe propose par ailleurs une offre complète à ses clients. En plus des promotions et offres spéciales, des financements avantageux sont aussi proposés aux clients, outre un service après-vente vente performant. Il ne faut pas oublier qu’Auto Hall mise également sur le volet digital, donnant la possibilité aux clients d’interagir avec les commerciaux en ligne, que ce soit pour l’achat d’un véhicule ou pour la prise de rendez-vous SAV.

Autocaz en pleine expansion
Autre fait d’armes pour le groupe Auto Hall en 2021 : le lancement d’Autocaz, mégastore entièrement dédié à la vente de voitures d’occasion multimarques adossé à une plateforme digitale.

«Acheter un véhicule d’occasion est souvent, de nos jours, un réel parcours du combattant. La qualité du véhicule est un facteur déterminant pour le futur acheteur en quête du meilleur rapport qualité-prix. Autocaz a notamment mis l’accent sur l’ensemble du process de revente ou d’achat d’un véhicule d’occasion, sans oublier les solutions de financement qui vont avec», détaille le DG d’Auto Hall.

Autocaz dispose d’un stock important de véhicules d’occasion multimarques exposé en plein cœur du mégastore de l’opérateur sis boulevard Lalla Yacout à Casablanca. Une plateforme qui permet à la clientèle de découvrir différents véhicules exposés sur deux étages avec une capacité dépassant les 300 unités et d’être accompagnés par des conseillers commerciaux.

Du coup, les clients peuvent choisir le véhicule qui correspond pleinement à leurs besoins tout en bénéficiant de solutions de financement et d’assurance sur mesure, adaptées à leur budget. Aujourd’hui, malgré la crise, «Autocaz est une filiale en pleine expansion, qui réalise de bonnes performances. Les clients lui témoignent un véritable engouement. D’ailleurs, nous développons des partenariats avec les loueurs de la place pour alimenter continuellement notre parc de voitures d’occasion», assure Jamal Eddouhbani. Il faut savoir que le groupe alimente également son parc de véhicules d’occasion à travers son activité Location longue durée (LLD). En effet, les véhicules des marques du groupe sont restitués à la fin de leur période de location, puis cédés à la filiale Autocaz qui les met à la disposition de ses clients.

Une nouvelle activité en cours de lancement
Auto Hall ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. En effet, le groupe compte se diversifier dans l’activité LLD. Il envisage de lancer, bientôt, une filiale dédiée à la location de camions. «Beaucoup de nos clients veulent basculer vers la location de camions. Ceci peut procurer un certains nombres d’avantages, notamment la réduction des frais liés à l’entretien des camions. Nous voulons ainsi répondre à ce besoin en créant cette filiale», confie le DG. Auto Hall est ainsi engagé dans l’exécution de sa feuille de route stratégique. En plus d’étoffer ses gammes de nouveaux modèles, le groupe entend également poursuivre l’extension de son réseau commercial dans le royaume, l’ouverture de nouvelles succursales ayant d’ores et déjà été programmée dans les mois à venir.

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page