Éco-Business

Statistiques nationales : le HCP entre dans l’ère du tout digital

 Le Haut commissariat au plan (HCP) a présenté les grandes lignes de la stratégie de digitalisation de son modèle de gestion, ainsi que ses conséquences positives sur son activité.  

Le programme de digitalisation de son modèle de gestion étant achevé, le Haut-Commissariat au Plan a organisé une rencontre avec la presse, dans le but de présenter les modalités de réalisation de cette transformation et d’en tirer les leçons sur les choix technologiques, les pré-requis institutionnels, ainsi que la pertinence opérationnelle de la digitalisation d’une institution régie par les règles de la fonction publique.
Ainsi, la stratégie de digitalisation du Haut commissariat au plan s’est concrétisée. «La digitalisation du modèle de gestion du HCP consolide la crédibilité de la statistique officielle nationale», c’est ce qu’a affirmé, mardi, à Rabat, le Haut commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi Alami. Il a assuré dans ce sens que la digitalisation du modèle de gestion du HCP permet d’assurer la compétitivité future des produits du HCP, tout en assurant que ce modèle s’inscrit dans la dynamique des réformes à caractère structurel et des partenariats internationaux engagés par le Maroc.
Il faut dire que dans son processus de digitalisation, l’institution nationale a mis l’usage de la technologie au cœur du modèle d’exercice de ses métiers. Ceci a permis de créer une plateforme d’intégration et d’harmonisation de l’ensemble de ses lignes de produits et de services, dans le cadre de promotion des rapports de travail en intelligence collective.
A cet égard, Lahlimi a relevé que le HCP a procédé à la refonte de son site web institutionnel tant sur l’aspect contenu que sur l’aspect design, fonctionnalités et ergonomie. Il a ajouté dans cette perspective que «la transformation digitale du HCP a concerné l’infrastructure IT, les équipements, les réseaux, la sécurité des systèmes d’information, les bases de données ainsi que les portails et les actifs digitaux».
Cette rencontre a été également l’occasion de présenter le partenariat maroco-danois, conclu dans le domaine de la digitalisation, entre le Haut commissariat au Plan et Statistics Denmark (l’autorité centrale des statistiques danoises).
D’ailleurs, Lahlimi a rappelé dans ce sens que le HCP a développé, depuis 2009, son partenariat avec l’institution danoise, qui a comme objectif le partage d’expériences, et la volonté commune de réaliser un projet professionnel d’excellence, tout en se basant sur l’échange du savoir et de l’expertise entre les deux institutions.
Pour sa part, la directrice de Statistics Denmark, Birgitte Anker, a assuré que le processus de digitalisation du modèle du HCP revêt une grande importance puisqu’il permet de renforcer les statistiques officielles, saluant les efforts menés par le HCP. Elle a souligné dans cette logique que «le HCP et Statistics Denmark sont des partenaires proches, rappelant la signature d’une déclaration visant à renforcer davantage les liens de coopération en matière de statistiques».
Présent également lors de cette rencontre, l’ambassadeur du Danemark au Maroc, Jesper Kammersgaard, a indiqué que le partenariat entre le HCP et Statistics Denmark est d’une grande priorité pour son ambassade, mettant en avant l’importance des statistiques de haute qualité pour toute société moderne et informée.
Il a ajouté que «la digitalisation constitue un élément clé du projet de coopération avec Statistics Danemark, mettant en exergue l’expérience pionnière de son pays en matière de digitalisation, non seulement dans les statistiques, mais aussi dans plusieurs autres domaines.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page