Éco-Business

Soutien aux agriculteurs : Crédit agricole du Maroc met le paquet

Après un cycle de rencontres avec ses partenaires du monde agricole, le Crédit agricole du Maroc a signé avec ces derniers une longue série de conventions dans le but de formaliser son engagement aux côtés des agriculteurs.

Leader historique en matière de financement du monde agricole, le Crédit agricole du Maroc qui, depuis sa création, remplit «avec fierté et détermination sa mission d’utilité publique», vient de boucler un long cycle de rencontres avec ses partenaires du monde agricole. Les rencontres qui se sont déroulées entre novembre 2020 et mars 2021 visaient à identifier, de façon collégiale et participative, les contraintes et enjeux spécifiques à chaque filière de production agricole. Ce périple, qui s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie Génération Green 2020-2030, a permis au CAM d’organiser ce mardi 23 mars une rencontre dédiée à l’entrepreneuriat des jeunes dans le domaine agricole et le milieu rural, ainsi qu’une réunion d’échange et de partage avec les présidents des Chambres d’agriculture. Ce symposium, tenu en phygital et co-organisé avec le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, la Fédération des Chambres d’agriculture du Maroc et la Confédération marocaine de l’agriculture et de développement rural (COMADER), s’est articulé autour de trois temps forts. Il s’agit, d’abord, d’une séance officielle traitant de la thématique liée à la place centrale de l’agriculture et des politiques rurales dans les challenges économiques et sociaux à venir, ensuite d’une table ronde sur l’émergence de la classe moyenne rurale, en d’autres termes, l’employabilité des jeunes, ainsi que la transmission intergénérationnelle, et enfin d’un panel sur la pérennité du développement agricole.


Une série de conventions
Pour être plus concrète dans sa démarche et la formalisation de ses engagements, la banque a procédé à la signature de 21 conventions avec les parties prenantes du secteur agricole et du monde rural. Dans le détail, 18 conventions ont été signées entre les interprofessions. Celles-ci visent notamment à accompagner l’ensemble des filières dans l’opérationnalisation des objectifs fixés dans le cadre de leurs contrats-programmes 2021-2030, en facilitant l’accès aux financements du Crédit agricole du Maroc à l’ensemble des opérateurs. Ces protocoles posent le cadre de l’accompagnement par le groupe bancaire de chaque filière, dans le contexte de la nouvelle stratégie agricole «Génération Green 2020-2030». À ce titre, la banque se mobilisera aux côtés de chaque filière en adaptant son offre pour permettre aux opérateurs de réaliser leurs objectifs en termes d’investissements (renforcement de l’amont productif, modernisation de l’outil de valorisation de la production, modernisation des circuits de commercialisation, développement du marché intérieur et/ou international, installation d’unités de transformation, valorisation des produits…). À cela, il faut ajouter deux protocoles signés par le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, la Fédération des Chambres d’agriculture du Maroc, la COMADER et le CAM. Ces accords visent à accompagner le déploiement de la stratégie Génération Green 2020-2030, notamment en ce qui concerne l’entrepreneuriat des jeunes en milieu rural et le développement des filières agricoles. Par ailleurs, dans le cadre d’une convention d’accompagnement financier, le CAM va accompagner la mise en œuvre de Génération Green 2020-2030, notamment en apportant sa contribution pour le développement des investissements productifs à forts impacts socio-économiques et en participant à la consolidation des acquis du Plan Maroc Vert.

Un clin d’œil aux jeunes
Ce n’est pas tout. Pour accompagner davantage les jeunes agriculteurs, et conformément à la volonté royale de promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes en milieu rural, le Crédit agricole du Maroc s’implique dans la stratégie Génération Green 2020-2030, précisément en matière d’accompagnement financier des jeunes entrepreneurs. Pour ce faire, le groupe bancaire a lancé, conjointement avec le ministère de l’Agriculture, plusieurs offres d’accompagnement financier et non-financier, dont notamment les packs «CAM-Génération Green Jeunes» et «CAM-Génération Green Melkisation». S’y ajoute enfin une convention avec signée avec la Direction des affaires rurales, le ministère de l’Intérieur, l’Agence nationale de la Conservation foncière, du cadastre et de la cartographie. Ladite convention a pour objet de définir le cadre général de financement et d’accompagnement par le GCAM des ayants droit à titre individuel ou organisé dans des coopératives et bénéficiaires de l’opération de melkisation des terres collectives pour la réussite de leurs projets et activités génératrices de revenus.

Génération Green 2020-2030: une nouvelle approche du développement agricole

La nouvelle stratégie de développement du secteur agricole «Génération Green 2020-2030» a été inspirée, conçue et élaborée conformément aux orientations du roi. Cette stratégie fixe les grandes orientations et axes de développement du secteur agricole durant les dix prochaines années tout en consolidant les acquis du Plan Maroc Vert. À terme, elle devrait permettre à l’agriculture marocaine de devenir bien plus performante, en doublant le PIB agricole pour atteindre 200 à 250 MMDH et la valeur des exportations pour atteindre annuellement 50 à 60 MMDH. Génération Green vise également la création de plus de 350.000 nouveaux emplois, tout en améliorant les conditions de vie des agriculteurs.

Khadim Mbaye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page