Éco-Business

Souss-Massa : l’ISM se rapproche du secteur bancaire

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Deux conventions de partenariat ont posé les premiers jalons d’un cofinancement régional dans le cadre du rapprochement entre l’Initiative Souss-Massa et deux banques régionales. Il s’agit de Banque Populaire Centre Sud et Attijariwafa bank.

«1 euro» accordé par les plateformes françaises de prêts d’honneur sans intérêts ni garanties, mobilise 8 euros de la part des établissements bancaires. Bien que cet objectif soit loin d’être atteint au Maroc, deux conventions de partenariat ont posé les premiers jalons d’un cofinancement régional dans le cadre du rapprochement entre le secteur bancaire et la sphère de l’entrepreneuriat. À cet égard, l’Initiative Souss-Massa (ISM), plateforme spécialisée dans l’octroi de prêts d’honneur sans intérêt et sans garantie, a conclu deux accords de partenariat avec Banque Populaire Centre Sud et Attijariwafa bank en vue de cofinancer les entreprises de la Région Souss-Massa. «Ces deux signatures permettront d’accompagner le développement du tissu entrepreneurial de la région en allant au-delà de notre financement plafonné à 300.000 DH», explique Mohamed El Moudene, président de l’ISM. Concrètement, les deux conventions permettront de mobiliser l’apport personnel en faveur des porteurs de projets par l’ISM sous forme de prêt d’honneur, mais aussi le financement bancaire octroyé par les deux entités signataires.


Critères d’éligibilité
En vertu de ces deux conventions, bénéficieront de ce cofinancement les porteurs de projets qui répondent favorablement aux critères d’éligibilité et ayant reçu un avis favorable de la part du comité d’agrément de l’ISM. De leur côté, les banques procèdent à la préparation, conjointement avec l’ISM, des dossiers de projets nécessitant un cofinancement en prêt d’honneur, et participent au comité d’agrément de l’ISM en vue d’examiner les projets pouvant être soutenus en commun. Aussi, les banques désigneront un responsable pour travailler conjointement avec les chargés de mission de l’ISM afin d’étudier les business plans fournis par les porteurs de projets. Elles assureront un accompagnement rapproché post-financement au profit des porteurs de projets admis, avec un suivi périodique de l’avancement des projets et des actions correctives éventuellement.

Un financement de 20 MDH
Par ailleurs, l’ISM vient de conclure une autre convention avec le Conseil régional Souss-Massa pour l’appui aux entreprises impactées par la crise pandémique de la Covid-19 à travers des prêts d’honneur. Dotée de 20 MDH, cette convention est programmée au titre de l’année 2021. Les activités concernées couvrent l’industrie agroalimentaire dans le cadre de la déclinaison du Plan d’accélération industriel, la pêche maritime, l’artisanat, le tourisme rural, l’économie verte en plus des entreprises culturelles, des métiers de l’audiovisuel, des entreprises de l’économie sociale et solidaire ainsi que des sociétés et coopératives impactées par les répercussions de la Covid-19.

L’ISM a créé plus de 700 entreprises
L’Initiative Souss-Massa a contribué à la création de plus de 700 entreprises dans le Souss-Massa. Ces 700 entreprises ont généré plus de 2.500 emplois grâce à la réussite de son expérience qui s’est fondée sur le savoir-faire des plateformes d’initiatives locales fédérées sous le nom d’Initiative France d’octroi de prêts d’honneur sans intérêts ni garanties. L’ISM assure aussi l’accompagnement des porteurs de projets, par un parrainage et un encadrement assurés gracieusement à la demande de ces derniers.
Elle contribue aussi à la mobilisation d’autres dispositifs de soutien aux PME, TPE et auto-entrepreneurs. 

Yassine Saber / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page