Éco-Business

Souss-Massa : le programme “Inti3ach”, pour booster l’entrepreneuriat

Le Centre régional d’investissement de Souss-Massa s’est associé à d’autres partenaires pour lancer le programme intégré d’accompagnement «Inti3ach». L’objectif visé est de promouvoir l’entrepreneuriat dans la région.

Les acteurs de Souss-Massa renforcent leurs actions visant à accompagner les initiatives entrepreneuriales au sein de la région. En effet, le Centre régional d’investissement de Souss-Massa (CRI-SM), l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec), la Fondation création d’entreprises (FCE) et la Banque populaire du Centre-Sud (BPR Centre-Sud), en partenariat avec le ministère du Travail et de l’insertion professionnelle, ont signé, hier lundi 31 mai à Agadir, une convention relative à la mise en place du programme intégré d’accompagnement «Inti3ach».


Ce programme, destiné aux porteurs de projets pouvant bénéficier d’un financement du PIAFE (Programme intégré d’appui et de financement des entreprises), entend promouvoir l’esprit entrepreneurial dans la région. Comment? À travers l’accompagnement des porteurs de projets depuis le cadrage de l’idée de départ jusqu’à l’aide au montage du dossier de financement, en passant par des formations autour de l’entrepreneuriat, l’aide au montage du business plan et l’assistance aux démarches de création d’entreprises. Les signataires de la convention ont ainsi spécifié que l’objectif fixé est d’accompagner 500 porteurs de projets d’ici fin 2021, financer 70% des projets accompagnés via une déclinaison préfectorale et provinciale et organiser des évènements autour de l’entrepreneuriat au niveau de la région.

Une démarche proactive
Dans cette perspective, il est expliqué que «le programme adopte une démarche proactive s’inscrivant parfaitement dans le cadre du Plan national de promotion de l’emploi, lancé par le ministère du Travail et de l’insertion professionnelle en coordination avec les partenaires concernés». Inti3ach a justement réservé un intérêt particulier à l’auto-emploi, à l’entrepreneuriat et à la mise en place d’écosystèmes régionaux de promotion de l’entrepreneuriat avec l’implication de toutes les composantes de la région et ses acteurs territoriaux.

À cet effet, dans le cadre de la politique de proximité adoptée, les acteurs d’accompagnement iront à la rencontre des porteurs de projets au niveau des différentes préfectures et provinces de la région. Plus précisément, l’Anapec mobilisera ses unités mobiles à travers une caravane de sensibilisation qui sillonnera les différentes provinces de la région, en commençant par Tata (Foum Zguid, Akka, Fam El Hisn et Tata), à partir du 1er juin 2021. La caravane se rendra ensuite à Tiznit (Tafraout, Anzi, Larbaa Sahel, Oujane), Chtouka Ait Baha (Massa, Biougra et Ait Baha), Taroudant (Ighrem, Taliouine, Ouled Berrhile et Ouled Taima) avant de finir son périple dans le Grand Agadir (Temsia, Aourir, Imouzze et Drargua).

Accompagnement
En outre, les différentes parties signataires de la convention mettront leurs expertises au profit des porteurs d’idées et de projets pour un accompagnement personnalisé. «La synergie entre les parties prenantes permettra une meilleure inclusion financière des jeunes dans le cadre du PIAFE, en plus de la promotion de l’entrepreneuriat au niveau régional afin de stimuler et encourager l’action d’entreprendre», est-il expliqué dans ce sens.

Pour rappel, le PIAFE a été initié suite aux instructions royales pour accompagner les porteurs de projets, notamment dans le volet concernant l’appui et l’accompagnement via une coordination d’actions au niveau régional. Ainsi, le comité de suivi d’Inti3ach veillera à ce que les actions du programme soient appliquées en concordance avec le PIAFE, au grand profit des jeunes porteurs de projets et des TPME, qui constituent la grande majorité du tissu économique de la région.

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page