Éco-Business

Shopping : Les Marocains prennent d’assaut Sebta

Le dernier weekend prolongé a fait le bonheur des commerçants de la ville. Celle-ci a, en effet, connu une forte affluence de touristes marocains intéressés par les emplettes.

Les jours fériés au Maroc sont une bouffée d’oxygène pour l’économie Sebtie. L’activité hôtelière et touristique de l’enclave s’est ravigotée ce weekend grâce au déplacement massif de touristes marocains. De ce fait, plusieurs concitoyens du royaume ont opté pour séjourner, durant ce long weekend, à Sebta dans le but d’y faire des emplettes. D’ailleurs, les hôtels de la ville ont affiché complet durant cette fin de semaine. Selon les autorités de la ville, ces visiteurs provenaient principalement de Rabat et de Casablanca. Le désengorgement du passage frontalier, dû à l’absence des porteurs de fardeaux, a fluidifié le transit au niveau des frontières.

La forte présence des Marocains a été remarquée dans la principale rue marchande de la ville. Et comme l’a bien relevé le directeur du département en charge du Tourisme de la ville, les Marocains s’intéressent exclusivement au shopping. «Sebta demeure encore très intéressante pour le touriste marocain», a-t-il témoigné, non sans fierté. Face à cette déferlante marocaine, la ville se prépare pour célébrer la cinquième édition d’une campagne promotionnelle appelée «La Nuit blanche». Ainsi, le 25 novembre, les échoppes de la ville resteront ouvertes jusqu’à une heure tardive. Cette année, 120 entreprises du secteur du commerce et de l’hôtellerie se joindront à cette campagne de marketing, organisée sous la houlette de la chambre du commerce sebtie.

À travers cette initiative, le gouvernement de Sebta et ses opérateurs veulent que cette présence marocaine soit soutenue et non un fait ponctuel. Il s’agit en effet de la campagne commerciale la plus importante de l’année, laquelle coïncide avec le démarrage des festivités de Noël. Une série d’activités est prévue pour accompagner cette opération de marketing, dont le but principal est de briller aux yeux du client marocain, «friand de ce genre d’événements», souligne la chambre de commerce du préside. Les études menées par les centres d’études et les autorités s’accordent à dire que le touriste marocain est la seule alternative viable, vu que les visiteurs en provenance de la Péninsule ibérique se font rares. Le futur de la ville passe par prendre soin de ce touriste, affirment, à l’unisson, les opérateurs de la ville. Ce qui explique aussi le combat des commerçants de Sebta pour un déblocage de la situation aux frontières, afin de garantir une meilleure présence des Marocains durant les fins de semaine et jours fériés. Il est question aussi d’assouplir les horaires d’ouverture des commerces. De même, les autorités incitent les commerçants à être «aimables et à refléter une image de cordialité», à l’adresse du touriste national, recommande-t-on à Sebta.  

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page