Éco-Business

Semaine des métiers de l’ingénieur : l’UPF couronne ses lauréats

L’UPF a clôturé sa Semaine des métiers de l’ingénieur et remis des prix aux lauréats des différentes compétitions scientifiques, particulièrement dans les domaines de la robotique et de l’incubation de startups. La rencontre a été également marquée par la signature de conventions de partenariat avec le Cluster solaire et Capgemini Maroc axées sur la recherche scientifique, la formation et le recrutement.

À l’occasion de la cérémonie de clôture de la Semaine des métiers de l’ingénieur, l’Université privée de Fès (UPF) a procédé, samedi dernier, à la remise de diplômes reconnus par l’État aux majors de promotion au titre de l’année 2021. En présence de diplomates, de chercheurs universitaires et du corps enseignant et administratif, les diplômes ont été remis aux étudiants qui se sont distingués dans les branches «Ingénierie», «Architecture et urbanisme» et «Business». Rappelons que, dans le cadre de l’ouverture de l’établissement à l’international, des étudiants issus d’une vingtaine de pays poursuivent aujourd’hui leurs études à l’UPF.


Cet événement, qui s’inscrit dans le cadre de la clôture de la Semaine des métiers de l’ingénieur de l’UPF, initiée du 24 au 29 mai, s’est caractérisé par la remise de prix aux gagnants des différentes compétitions scientifiques, particulièrement dans les domaines de la robotique et de l’incubation de startups. Des Trophées de l’excellence ont été également remis à de nombreuses personnalités et chercheurs marocains.

Lors de la cérémonie de clôture, le secrétaire général du département de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mohamed Khalfaoui, a mis en avant les efforts déployés durant des années par l’UPF en vue d’obtenir la reconnaissance de ses diplômes par l’État, précisant que cette reconnaissance place l’UPF parmi les universités ayant un label témoignant de la qualité des formations qu’elles dispensent.

«Dans le cadre de la mise en œuvre des orientations de la loi-cadre 51.17, le département de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique accorde un intérêt particulier à l’enseignement supérieur privé», a précisé Khalfaoui, ajoutant que «la stratégie mise en place à cet effet tend à ériger ce secteur en partenaire à part entière du secteur public, et ce, afin de diversifier l’offre universitaire dans le pays».

De son côté, le président de l’UPF, Mohamed Aziz Lahlou, a affirmé que la Semaine des métiers de l’ingénieur vise, dans un premier temps, à mettre à l’honneur l’ingénieur, qui est aujourd’hui un acteur économique de premier plan, et à mettre en valeur les multiples facettes des métiers de l’ingénieur. «Nos missions consistent à dispenser aux étudiants une formation de qualité, enrichir le savoir diffusé grâce à une recherche de qualité, préparer les étudiants à la vie professionnelle à travers un développement intellectuel, culturel et humain, et contribuer à la vie culturelle et économique de la région», précise Lahlou.

Cette manifestation, qui coïncide avec la célébration du 15e anniversaire de l’UPF, a aussi été marquée par la signature de conventions de partenariat avec le Cluster solaire et Capgemini Maroc axées sur la recherche scientifique, la formation et le recrutement. Le président de l’UPF a profité de l’occasion pour mettre en avant les partenariats académiques et socio-économiques de l’université, la production scientifique de celle-ci et ses publications dans les revues spécialisées. 

Mehdi Idrissi / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page