Éco-Business

Sécurité routière : la NARSA étend son réseau

L’Agence nationale de sécurité routière vient de signer une convention de partenariat avec Al Barid Bank et Barid Cash pour bénéficier de leur réseau qui compte 763 agences réparties dans les différentes régions du royaume.

Les services de l’Agence nationale de sécurité routière (Narsa) seront bientôt plus facilement accessibles. La Narsa vient, en effet, de signer une convention de partenariat avec Al Barid Bank et Barid Cash pour bénéficier de leur réseau qui compte 763 agences réparties dans les différentes régions du royaume. La convention a été signée, la semaine dernière à Rabat, sous la présidence conjointe des ministres de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration et de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau.


Elle vise principalement l’amélioration des services rendus aux citoyens par les représentations territoriales de la NARSA, à travers la délégation progressive des opérations de dépôt et de retrait des permis de conduire et des certificats d’immatriculation des véhicules, aux agences relevant d’Al Barid Bank et Barid Cash.

De ce fait, au lieu de se déplacer vers un seul point de contact au niveau de la province ou de la préfecture, les citoyens peuvent se diriger vers l’agence la plus proche d’Al Barid Bank ou Barid Cash pour déposer leurs dossiers et solliciter l’un des services relatifs au permis de conduire ou au certificat d’immatriculation des véhicules et ce, dès le lancement de cette opération par la Narsa. En effet, l’opération n’a pas encore démarré. Suivant la convention, l’Agence s’est engagée à former le personnel dédié et à le placer progressivement dans le réseau de ses deux partenaires.

Un plan de communication dédié en préparation
D’ailleurs, celle-ci est en train de finaliser un plan de communication dédié à ce partenariat. L’objectif est de vulgariser les procédures et services délégués aux agences d’Al Barid Bank et Barid Cash et d’annoncer les dates prévisionnelles de l’entrée en vigueur de chaque service délégué auxdites agences. La liste de celles disposées à accueillir les usagers sera publiée sur le site de la Narsa au fur et à mesure du déploiement du partenariat, est-il annoncé.

Ainsi, dès l’entrée en vigueur du dispositif dans une province ou une préfecture, les centres d’immatriculation qui s’y trouvent se concentreront sur les missions régaliennes relatives à la validation des dossiers de permis de conduire et cartes grises, au passage de l’examen théorique et pratique pour l’obtention du permis de conduire et à l’homologation à titre isolé des véhicules. En attendant, il faut noter que la mise en œuvre progressive de ce partenariat permettra à la Narsa de booster son modèle économique.

En effet, celle-ci a décidé de saisir l’occasion pour améliorer les conditions d’accueil, d’orientation et d’accompagnement des usagers, ainsi que leur prise en charge au niveau du point le plus proche de leur lieu de résidence. Cela permettra d’éviter leurs déplacements sur des centaines de kilomètres (comme c’est le cas pour quelques provinces telles que Khémisset, Ouarzazate, Errachidia, Settat, Taroudant, Bouarfa et autres).

Ce partenariat lui permettra aussi d’appliquer le principe du «guichet unique», en rassemblant tous les services relatifs au dépôt des dossiers, au retrait des documents et au paiement des frais. Il réduira également le délai de traitement des dossiers et de délivrance des permis de conduire et cartes grises. Enfin, la Narsa a également décidé d’informer ses clients, par SMS, sur la disponibilité des permis de conduire et cartes grises ou le rejet de leurs dossiers, d’étendre l’accès à ses services en dehors des horaires administratifs, notamment pendant les week-end et jours fériés et de muscler l’archivage et la digitalisation.

Aziz Diouf  / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page