Éco-Business

Said El Baghdadi : “Nous voulons assurer l’avenir du métier de la mécanique”

Said El Baghdadi.
Directeur général d’Afriquia SMDC

L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail et l’opérateur national de la distribution des carburants Afriquia SMDC ont récemment donné le coup d’envoi de la première formation qualifiante en faveur des professionnels de la mécanique, membres de la plateforme à but non lucratif Mécano Al Maghrib. Le DG d’Afriquia SMDC explique l’intérêt de cette opération et sa portée.


Pouvez-vous nous expliquer comment est né votre récent partenariat avec l’OFPPT et Mécano Al Maghrib ?
Ce partenariat avec l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et Mécano Al Maghrib est le fruit d’une vision partagée qui nous permet de joindre nos efforts et d’accompagner le développement des compétences ainsi que la valorisation du métier des mécaniciens automobiles. En effet, le secteur de la mécanique est un secteur dynamique, associé à une évolution technologique constante difficile à cerner et à prendre en main par les professionnels de la mécanique. Ayant pris conscience de ce challenge et du découragement des mécaniciens qui voyaient leur avenir dans la mécanique compromis par manque de compétences, nous avons voulu mettre en place, en partenariat avec l’OFPPT et Mécano Al Maghrib, un dispositif de soutien en formation et d’accompagnement qui assimile les besoins les plus spécifiques des mécaniciens et garagistes, et assure ainsi l’avenir du métier. Ce partenariat est donc un programme ambitieux qui va redonner la confiance nécessaire à ces mécaniciens et les outiller pour mieux avancer.

Votre soutien concerne-t-il uniquement la formation qualifiante ou englobe-t-il d’autres volets ?
Afriquia SMDC se positionne aujourd’hui comme une marque qui accompagne et encourage les initiatives de renforcement des métiers liés au secteur de l’automobile. Nous nous sommes concentrés sur les 95% de mécaniciens que nous avons rencontrés à travers Mécano Al Maghrib, et qui ont exprimé un besoin réel en formation. Ainsi, soutenir la communauté des mécaniciens dans l’approfondissement de leurs compétences techniques en mécanique mais aussi en soft skills est un premier pas vers un avenir focalisé sur un soutien généralisé dans le secteur. Ceci dit, nous ne nous arrêterons pas à une aide à court terme : nous voulons, après l’obtention de leurs certificats en mécanique, suivre ces mêmes mécaniciens sur d’autres volets, les accompagner sur le long terme afin d’assurer une évolution durable, rester à leur écoute et à l’écoute d’autres communautés.

Quel est l’intérêt, pour Afriquia SMDC, de soutenir la plateforme Mécano Al Maghrib ?
Afriquia SMDC est la 5e entreprise marocaine tous secteurs confondus et le leader national de la distribution des hydrocarbures. Nous avons compris au fil des années que, pour réussir, il nous faut être à l’écoute de notre écosystème. Il est donc important de donner aux communautés et de créer des initiatives sociétales afin de contribuer au développement de notre pays. La dimension citoyenne et responsable s’inscrit donc naturellement dans notre vision, et il est de notre devoir d’aider tant que nous en avons les capacités, d’autant plus que la création de ce programme vise à accompagner et dynamiser le tissu entrepreneurial marocain. Ce cursus de formation qualifiante, dispensé par les établissements de formation relevant de l’OFPPT, couvrira les volets techniques relatifs à la mécanique et à l’électricité de l’automobile ainsi que les soft skills nécessaires à l’exercice de ce métier. Nous savons que 95% de cette communauté ressent un besoin en formation au vu des avancées technologiques. Si nous avons fait le choix d’accompagner les professionnels de la mécanique, c’est parce que nous avons une proximité indéniable avec cette communauté.

Comment Afriquia SMDC va-t-elle bénéficier de ce programme ?
À travers l’aide apportée au programme Mécano Al Maghrib, nous avons pour but principal de fournir à cette communauté les moyens d’actualiser ses connaissances en technologie de la mécanique. À travers ce cycle de formation qualifiante, nous apportons des réponses aux défis liés à l’accélération exponentielle des technologies du secteur. Ceci dit, nous ne sommes pas les seuls à bénéficier de ce programme : tout le secteur de la mécanique en bénéficiera, à savoir les mécaniciens, avec qui nous collaborons de manière quotidienne, mais aussi leurs clients, qui feront appel à des mécaniciens formés et certifiés qui les conseilleront au mieux.

Selon vous, quel impact cette formation aura-t-elle sur le secteur de la mécanique au Maroc ?
La formation a toujours été considérée comme un puissant levier de développement des compétences et un excellent moyen d’amélioration de la performance globale. La mise à niveau des capacités techniques et opérationnelles des mécaniciens et garagistes au niveau national permettra non seulement d’affiner leurs spécialisations dans les domaines de la mécanique moderne et les technologies de pointe, mais surtout de les hisser au rang d’experts en mécanique. Le nouveau statut des professionnels de la mécanique garantira, dans un secteur automobile en constante évolution, l’alignement sur les standards internationaux ainsi que la viabilité de leur métier, et la mise à la disposition de cette communauté de nos ressources et expertise. Et, pourquoi pas, encourager les apprentis d’aujourd’hui à créer leur propre entreprise de demain. 

  Sanae Raqui/ Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page