Éco-Business

Révocation de l’accord agricole : Pas de suspension des relations avec l’UE

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco
Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement./DR

Le gouvernement a démenti, jeudi, avoir l’intention de suspendre ses relations avec l’Union européenne (UE) suite à l’arrêt du Tribunal européen relatif à l’accord agricole entre les deux parties.

«Il n’y a pas de décision sur la suspension des relations du royaume avec l’UE, mais on s’oriente vers un cadrage et une régulation de nos relations avec l’UE et leur préservation dans le cadre du respect mutuel, tout en tenant compte des intérêts suprêmes de notre pays», a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, lors du point de presse tenu à l’issue du Conseil de gouvernement, jeudi.
«Nos relations avec l’UE sont basées sur la transparence, le partenariat stratégique et le principe gagnant-gagnant», a ajouté El Khalfi.


Dans ce contexte, le ministre a considéré que le recours présenté par le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UE contre l’arrêt du tribunal est un «pas important pour corriger cette décision injuste et incompréhensible».

Pour rappel, le 10 décembre dernier, la Cour européenne de justice avait révoqué l’accord agricole entre le Maroc et l’UE signé en 2012. Elle reproche notamment au Conseil de l’UE de ne pas s’être assuré de la bonne application dudit accord. Ce dernier, en tant qu’institution fondamentale de l’Union européenne, «était tenu de garantir que l’exploitation des ressources du Sahara ne se fasse pas au détriment de ses habitants ou qu’elle porte atteinte à leurs droits fondamentaux» avant toute approbation de l’accord, pouvait-on lire dans la sentence.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page