Éco-Business

Résultats annuels : Maroc Telecom maintient son niveau d’activité

Grâce aux activités des filiales africaines qui affichent des indicateurs en progression et aux efforts continus d’optimisation des coûts, Maroc Telecom a réussi à maintenir sa croissance en 2022. L’opérateur historique draine un chiffre d’affaires de 35,7 MMDH.

Maroc Telecom fait toujours face à des pressions concurrentielles ainsi qu’aux effets négatifs de la crise économique internationale, dont l’inflation. Toutefois, l’opérateur télécom historique a terminé l’année 2022 en ligne avec ses objectifs opérationnels et financiers. Pour 2023, il escompte un chiffre d’affaires et un Ebitda stables, couplés à un capex (dépenses d’investissement) d’environ 20% du chiffre d’affaires, hors fréquences et licences. Pour anticiper les attentes de ses clients et mettre en œuvre sa stratégie alliant innovation et qualité de service, Maroc Telecom compte «poursuivre sa politique d’investissement, axée sur les réseaux Data mobile et fixe, ce qui lui permettra de soutenir les activités en croissance tout en renforçant son rôle de moteur de la transformation digitale, tant sur le marché domestique qu’au niveau de ses pays de présence», affirme-t-on auprès du groupe.

Des résultats consolidés en ligne avec les objectifs
D’après les chiffres avancés par Maroc Telecom, le portefeuille consolidé a atteint 75,4 millions de clients en 2022, soit une hausse de 1,6%, tirée principalement par la croissance de la base clients des filiales. Dans ce sillage, le groupe réalise un chiffre d’affaires de 35,7 milliards de dirhams (MMDH) en 2022, affichant une légère baisse de 0,2%. Pour sa part, «la croissance des revenus des filiales Moov Africa ainsi que celle des activités de l’Internet fixe au Maroc compensent en partie la baisse du Mobile sur le marché national, lequel pâtit du contexte conjoncturel, concurrentiel et réglementaire», affirme l’opérateur.

À fin décembre 2022, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) ajusté s’établit à 18,492 MMDH, en baisse de 0,5%. Le taux de marge d’EBITDA ajusté se maintient au niveau élevé de 51,8%, quasiment stable sur l’année. À fin 2022, le résultat opérationnel (EBITDA) ajusté s’élève à 11,468 MMDH, en baisse de 1%. Le taux de marge d’EBITDA ajusté est de 32,1%. Le résultat net ajusté baisse de 3,3%, atteignant 5,82 MMDH à fin décembre 2022. Quant aux investissements hors fréquences et licences, ils représentent 21,2% du chiffre d’affaires au 31 décembre 2022, en ligne avec les objectifs du groupe.

Contribution des filiales africaines à fin 2022
Les filiales africaines affichent des indicateurs en croissance, le groupe assurant que grâce à ces dernières et aux efforts continus d’optimisation des coûts, il maintient un haut niveau de profitabilité qui lui permet d’assurer son développement. C’est ainsi que les activités à l’international affichent en 2022 un chiffre d’affaires de 17,242 MMDH, en hausse de 2%, grâce à la forte croissance de la Data mobile (+28% à change constant). Hors baisse des terminaisons d’appel, les revenus des filiales progressent de 2,3% à périmètre de change constant. Dans le détail, sur l’année écoulée, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) ajusté s’établit à 7,518 MMDH, en hausse de 2,2%. Le taux de marge d’EBITDA ajusté s’établit à 43,6%, en amélioration de 0,1 point grâce à l’amélioration du taux de marge brute. Durant la même période, le résultat opérationnel (EBITDA) ajusté s’améliore de 0,9% à 4,022 MMDH. Pour leur part, les flux nets de trésorerie opérationnels ajustés reculent de 29,9% pour atteindre 3,495 MMDH en raison de la hausse des investissements.

L’activité «Maroc» se contracte
Au Maroc, le groupe a généré un chiffre d’affaires de 19,55 MMDH en baisse de 1,8% par rapport à 2021. C’est, en quelque sorte le marché qui continue de gagner en maturité. La bonne tenue de la Data fixe (+6,7%) compense en partie la baisse des revenus du Mobile (-3,9%), «qui continue de pâtir du contexte conjoncturel, concurrentiel et réglementaire», explique Maroc Telecom. À fin 2022, le résultat opérationnel avant amortissements ajusté s’élève à 10 974 MDH, en recul de 2,3% par rapport à 2021. Le taux de marge d’EBITDA ajusté se maintient au niveau élevé de 56,1%. Le résultat opérationnel ajusté atteint 7,446 MMDH, en retrait de 2%. Il représente un taux de marge ajusté de 38,1%. Les flux nets de trésorerie opérationnels ajustés augmentent de 8,6% pour s’établir à 7,798 MMDH. Pour sa part, le parc Mobile compte, à fin 2022, 19,3 millions de clients, en baisse de 3,3% sur un an. Le chiffre d’affaires Mobile recule de 3,9% par rapport à la même période de 2021 à 11,789 MMDH en lien avec l’environnement concurrentiel et règlementaire. Le revenu moyen par client mixte (ARPU) s’élève à 46,8 DH, en retrait de 4% sur un an. De son côté, le parc Fixe perd 2,2% sur un an, s’établissant à plus de 1,9 millions de lignes à fin 2022. Le parc Haut débit, qui compte 1,7 million de clients, a été tiré par l’expansion de la base clients FTTH (Fibre jusqu’à l’abonné) qui enregistre une hausse de 44% par rapport à 2021. Les activités Fixe et internet génèrent un chiffre d’affaires de 9,564 MMDH, en hausse de 1% par rapport à 2021. La croissance de la Data fixe (+6,7%), tirée principalement par l’activité FTTH (+37%), compense la baisse de la Voix.

Un dividende de 2,19 DH par action 

Le conseil de surveillance de Maroc Telecom proposera à la prochaine assemblée générale des actionnaires la distribution d’un dividende de 2,19 DH par action, représentant un montant global de 1,9 MMDH, ce qui correspond à un rendement de 2,25%, sur la base d’un cours de 97,50 DH, au 20 février 2023.

 

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page