Éco-Business

Ressources hydriques : un contrat de gestion de la nappe de Meski-Boudnib

Le ministre de L’Équipement et de l’eau et celui de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts signent un important contrat de gestion participative de la nappe de Meski-Boudnib.

L’accord est destiné à harmoniser les efforts de l’ensemble des intervenants au niveau régional en matière d’exploitation des ressources en eau. Il consiste en un contrat de gestion participative basé sur un plan d’action à trois niveaux : le premier porte sur les aménagements hydrauliques pour la conservation et la restauration de la nappe, et en particulier la construction d’un deuxième barrage (Kheng Grou) pour l’irrigation et la recharge de la nappe ; la réhabilitation des aménagements hydro-agricoles dans les périmètres d’irrigation traditionnelle ; et l’instauration de périmètres de sauvegarde et d’interdiction dans les zones d’alimentation des khettaras.

Le deuxième niveau concerne l’économie et la valorisation de l’eau par l’installation de compteurs dans l’ensemble des points de prélèvement d’eau situés dans le périmètre concerné et le renforcement des capacités de la police de l’eau. Quant au troisième niveau, il a trait au renforcement de la la communication et de la sensibilisation des différents intervenants en vue d’une gestion durable des ressources hydriques.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page