Éco-Business

Rentrée scolaire : Grosse affluence dans les collèges et les lycées

La rentrée scolaire 2016-2017 démarre sur les chapeaux de roue. Près de 7 millions d’élèves se sont inscrits à tous les niveaux de scolarité.


Le coup d’envoi officiel de la rentrée scolaire 2016-2017 a été donné, vendredi dernier à Tanger, par le souverain. Près de 7 millions d’élèves se sont inscrits, pour tous les niveaux de scolarité, soit une hausse de 3,3%. Ce sont principalement les effectifs des collèges et des lycées qui ont le plus augmenté. Il faudra donc s’attendre, une nouvelle fois, à des encombrements dus à cette grosse affluence. C’est particulièrement vrai pour le cas du baccalauréat professionnel, qui a connu un saut remarquable dans le nombre d’inscrits. Le total des élèvesy  inscrits s’est multiplié par onze à l’occasion de la rentrée 2016.

Cette rentrée compte de nombreuses nouveautés pour le département de Rachid Belmokhtar. En plus de la révision des manuels d’éducation islamique, le ministère a introduit une nouvelle méthodologie d’apprentissage de la langue française et une nouvelle approche de l’enseignement de l’anglais. L’année scolaire 2016-2017 marquera également l’élargissement des projets pilotes engagés en 2016, particulièrement le programme des quatre premières années du primaire ainsi que le renforcement du soutien scolaire et de l’apprentissage des langues. Idem pour l’accompagnement scolaire pour lequel le ministre a indiqué, dans une déclaration à la presse, que son département allait déployer «un effort très particulier en termes d’encadrement des professeurs et de moralisation de la vie scolaire». Autre nouveauté de cette rentrée, L’opération «un million de cartables» a été confiée au département de l’Intérieur, officiellement en vue d’éviter toute récupération politique à la veille du scrutin du 7 octobre prochain.

Le coup d’envoi a également été donné vendredi dernier dans la ville du détroit. Le nombre d’élèves qui bénéficieront de l’initiative royale, s’élève à 4,1 millions. Un montant de 390 millions de dirhams (MDH) a été alloué, dans l’ensemble des provinces et préfectures du royaume, à cette initiative sociale. L’opération concerne aussi bien les élèves du primaire que ceux du secondaire, tout en accordant une priorité au milieu rural. En vue de réussir cette initiative, l’INDH s’est mobilisée, avec l’ensemble des acteurs, à leur tête le ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle, afin de permettre à la catégorie sociale ciblée de bénéficier de cette opération dans les milieux urbain et rural et de l’aider à couvrir les charges de la rentrée scolaire actuelle. Autrement dit, le budget de l’opération pour la rentrée 2016 ne devrait pas être assuré (en partie) par des partenaires institutionnels (souvent source de retard dans le déblocage des budgets) mais par l’Initiative nationale de développement humain. Le département de Hassad aurait par ailleurs promis aux différents fournisseurs de manuels, cartables et autres fournitures des délais de paiement situés entre 30 et 60 jours.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page