Éco-Business

Recherche & développement : Deloitte MCC et l’UM6P forgent les profils de demain

L’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) et Deloitte Morocco Cyber Center ont signé un accord de coopération scientifique et technique. Cette alliance vise à accélérer la promotion de la recherche scientifique et technologique en cybersécurité au Maroc et dans le continent africain.  

Former les talents de demain et construire des solutions de sécurité inédites; tels sont les deux principaux objectifs de l’accord signé par l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) et Deloitte Morocco Cyber Center (Deloitte MCC), centre d’expertise marocain spécialisé dans la cyber-sécurité et membre du réseau mondial Deloitte.

Cette alliance vise ainsi accélérer la promotion de la recherche scientifique et technologique en cybersécurité au Maroc et dans le continent africain. Elle sera concrétisée à travers trois piliers. Il s’agit du développement d’un parcours académique certifiant et diplômant reconnu au niveau des meilleurs standards internationaux, et aussi de la création de programmes de recherche et développement visant à accroître l’innovation et à anticiper les grandes transformations à venir (cryptographie post-quantique, utilisation de l’intelligence artificielle…).

Le troisième pilier du partenariat concerne la conception d’un parcours d’intégration professionnelle au sein de Deloitte Morocco Cyber Center et plus généralement au sein du réseau Deloitte.

A travers ce partenariat, l’UM6P veut renforcer sa coopération avec le monde professionnel en assurant le transfert technologique vers les entreprises marocaines et plus largement africaines. Hicham El Habti, président de l’UM6P, assure dans ce sens qu’«à l’UM6P, notre adoption du digital comme catalyseur d’innovation porte déjà ses fruits.

Grâce à cette adoption, notre écosystème de startups est en croissance constante, et nos cursus académiques en informatique, en cyber-sécurité ou en intelligence artificielle deviennent des références nationales. Pour notre communauté de chercheurs et d’étudiants, il est dorénavant nécessaire de joindre ces innovations à leurs applications concrètes dans le monde de l’entreprise».

Pour sa part, Deloitte affiche sa volonté de soutenir des initiatives en matière d’innovation, de formation et de développement des compétences dans le domaine de la sécurité numérique. D’ailleurs, Imade Elbaraka, associé responsable des activités cyber chez Deloitte France et Afrique francophone et directeur général de Deloitte MCC, a noté que «ce nouveau partenariat permet la construction d’un pont entre le monde académique et celui de l’entreprise, grâce au soutien des institutions publiques et de l’État.

Ce rapprochement est, selon nous, le seul moyen de créer des écosystèmes à même de former et de maintenir des talents d’un haut niveau d’expertise tout en favorisant l’émergence de nouveaux modèles économiques attractifs pour les startups, les scale-ups ou les fonds d’investissements spécialisés. Cette dynamique est cruciale pour le renforcement d’une souveraineté numérique marocaine et africaine indispensable pour relever les défis auxquels fait face le continent».

Il est à noter que, dans le cadre de ce programme, une attention particulière est portée sur le développement de stratégies, de nouvelles capacités, d’outils et de technologies innovants destinés à mieux protéger le tissu économique contre les cyber-attaques, notamment la cartographie systématique du niveau de risque, l’analyse de la menace et du suivi des principaux groupes d’attaque, la détection d’éventuelles compromissions et la réponse aux incidents.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page