Éco-Business

Ramsay Rankoussi : “Le Maroc figure en bonne place dans nos priorités de développement”

Radisson Hotel Group annonce cinq nouvelles acquisitions d’hôtels sur le continent, pour 2022, ajoutant ainsi près de 600 chambres à son portefeuille africain. Place de l’opérateur dans le marché, projets lancés ou en cours…, le vice-président du groupe fait le point.

Que représente le Maroc dans la stratégie de Radisson Group ?

Le Maroc se positionne comme un pont entre l’Europe et l’Afrique et représente donc, naturellement, une opportunité de développement pour Radisson Hotel Group sachant que Radisson BLU est la marque numéro un en Europe sur segment comparable et que nous sommes, également, le groupe avec la plus forte croissance organique en Afrique.

Pour Radisson, le Maroc est donc un symbole de croissance réalisée sur les deux continents et un marché en expansion du fait de son emplacement stratégique, de son infrastructure, de ses multiples destinations -autant loisirs que d’affaires- et de sa proximité des marchés sources.

Il se retrouve, en conséquence, dans nos priorités de développement, et nous avons établi une vision à moyen terme pour faire de ce pays notre marché premier sur le continent africain.

À ce jour, quelles sont les réalisations de Radisson dans le Royaume?
Nous avons actuellement 11 hôtels au Maroc, opérationnels ou en construction, avec une présence sur Marrakech et Casablanca ainsi que dans le nord du pays, et des hôtels à Saidia et à Al Hoceima, qui viennent compléter une offre loisir et balnéaire, en plus de Taghazout.

Nous avons, également, introduit plusieurs de nos marques sur le marché marocain, en commençant par Radisson BLU, comme marque phare. Il y a aussi notre enseigne Radisson qui est en développement et enfin Radisson Collection avec la reprise du Lincoln Casablanca, emblème historique de la ville.

Finalement, notre offre se diversifie autant sur des hôtels d’affaires que de loisirs, du centre ville au balnéaire, mais aussi à travers des résidences hôtelières.

Y-a-t-il des projets en cours?

Nous avons deux hôtels en construction sur Casablanca, avec le Radisson Hotel Casablanca Gauthier et le Lincoln Casablanca, désormais Radisson Collection Hotel. Le reste des projets représente la reprise de différentes unités hôtelières, à Saidia, Taghazout et Al Hoceima. Ces dernières sont soit en rénovation ou en fin de travaux, l’ensemble des ouvertures étant prévu sous 18 mois.

Comment le groupe contribue-t-il à dynamiser le tourisme au Maroc ?

Le Maroc a déjà établi une vision claire sur sa destination en misant sur l’ensemble des atouts qu’il possède et a, par ailleurs, érigé en tant que priorité nationale le renforcement du tourisme, compte tenu de ses retombées économiques et sociales. La mission de Radisson se traduit aussi bien par la création d’emplois que par le soutien de l’économie locale avec une chaîne d’approvisionnement favorisant les producteurs locaux.

Quant au dynamisme touristique, nos hôtels permettent de promouvoir la destination avec une reconnaissance de marque établie mondialement et une clientèle fidélisée provenant de tous les marchés sources.

Quels leviers activez-vous en particulier ?

Nos efforts commerciaux soutiennent une stratégie de promotion, tout en nous permettant de nous différencier et de renforcer la fidélisation de notre clientèle. La satisfaction client reste notre première priorité, comme défini à travers notre philosophie «every moment matters», en vertu de laquelle nos équipes s’emploient à créer des souvenirs et expériences uniques à tout instant et ce, dans chacun de nos hôtels.

Quelles sont les nouvelles attentes des clients sur le marché national ?
Le Maroc représente une opportunité autant domestique qu’étrangère, et il est donc important pour nous de satisfaire ces ceux marchés. Les clients recherchent de plus en plus, durant leur séjour, l’authenticité, la personnalisation, une intégration technologique ainsi qu’une anticipation continue des besoins. Nous avons adapté, en ce sens, nos marques et développé de nouveaux outils afin de continuer à innover tout en restant fidèle à nos fondamentaux.

Quelles sont les perspectives de développement du groupe au Maroc ?

Nous nous étions fixé un objectif d’atteindre 15 hôtels à travers le Royaume, d’ici 2025, et nous en sommes déjà à 11. Nous souhaitons donc continuer notre plan de croissance et maintenir notre politique de diversification à travers l’ensemble de nos marques.

Nous envisageons aussi d’introduire Radisson RED et Park Inn by Radisson tout en renforçant notre plan de reprise d’ hôtels existants, grâce à Radisson Individuals et à Radisson Collection, pour ce qui est des unités historiques et de luxe.

Rabat et Tanger figurent parmi nos priorités géographiques, ainsi que certaines villes moyennes à fort potentiel économique et industriel. Nous nous emploierons, par ailleurs, à développer nos parts de marché là où nous sommes déjà  présents.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page