Éco-Business

Planning chargé pour The Next Society

Les mentors en innovation participent, le 15 novembre à Khemisset, leur première formation. Les 16 et 17 novembre, Rabat abritera l’atelier destiné aux business angels seniors. Tandis que dimanche, les 8 clusters marocains sélectionnés se retrouveront en Espagne.


Le mouvement The Next Society qui soutient l’innovation en Méditerranée démarre en trombe cette semaine au Maroc. Tous les clignotants des trois programmes qui le composent seront en effet au vert. Pour commencer, le 15 novembre, les mentors marocains en innovation, choisis dans le cadre du programme Start-up Booster Track (Accompagnement à la carte de startups) vont commencer leur première formation à Khemisset. Animée par Mowgli Mentoring, qui opère sous l’égide du réseau ANIMA Investment Network, partenaire de The Next Society, cet atelier de lancement de deux jours vise à former et renforcer les capacités de 120 leaders engagés au service des innovateurs et des entrepreneurs en tant que mentors holistiques (professionnels et personnels) sur une période de six mois. Le programme de l’atelier portera notamment sur le renforcement des compétences en leadership ; l’écoute, la communication & le management ; le développement de l’intelligence émotionnelle et d’une plus grande conscience de soi pour un leadership plus profond. Il vise globalement à préparer ces recrues (gestionnaires d’incubateurs, de clusters, de parcs scientifiques, etc) à s’engager pour faciliter la croissance, l’évolution et la durabilité des entreprises et des innovateurs dans la région MENA à travers l’accompagnement holistique approfondi et individuel de 36 jeunes entreprises et PME innovantes à haut potentiel sur une période de 12 mois.

Libérer le potentiel créatif
Ensuite, les vendredi 16 et samedi 17 novembre, Rabat abritera l’atelier destiné aux business angels seniors dans le cadre du programme TTO Booster Track. Organisé par le ministère de l’Économie et des finances en collaboration avec la Coopération technique allemande (GIZ) et l’European business angel network (EBAN), cet atelier qui sera animé par un expert de l’EBAN vise à renforcer les capacités des business angels actifs au Maroc et l’écosystème entrepreneurial en général. Les thématiques qui seront abordées tourneront autour du financement des startups, notamment les stratégies d’investissement, les best practices en termes de due diligence et évaluation de startups, la coopération entre business angels dans les réseaux, les négociations entre startups et fonds d’investissement, les best practices en termes de suivi et d’évaluation des investissements, la stratégie d’exit, etc. Cet atelier sera suivi par un autre destiné cette fois-ci aux business angels juniors. Il sera organisé par les mêmes partenaires, les 1er et 2 décembre également à Rabat.

Renforcer les écosystèmes d’innovation
Enfin, à partir de dimanche 18 novembre, les 8 clusters marocains sélectionnés par le mouvement The Next Society se donneront rendez-vous en Espagne dans le cadre du programme Cluster Booster Track. Ce voyage d’étude d’une semaine permettra aux participants en provenance d’Algérie, d’Égypte, d’Israël, de Jordanie, du Liban, de Libye, du Maroc, de Palestine, de Syrie, de Tunisie et de Turquie de renforcer leur capacité à travers plusieurs séminaires de formation et surtout de découvrir d’autres pratiques de management de cluster. Signalons que le mouvement The Next Society se compose des trois programmes Start-up Booster Track, Cluster Booster Track et TTO Booster Track. Son objectif principal est de stimuler l’innovation et la créativité pour surmonter les grands défis de la région méditerranéenne. 


Réinventer le futur

The Next Society est une communauté d’acteurs du changement engagés dans l’innovation et le développement économique. Elle réunit des entrepreneurs, des investisseurs, des entreprises, des ONG, des pôles de développement économique, d’innovation et de recherche publics et privés d’Europe et des pays méditerranéens. Son réseau compte de plus de 300 organisations d’affaires, d’innovation, de recherche et d’investissement, 2.500 PME et entrepreneurs internationaux de 30 pays. Le mouvement vise trois principaux objectifs : supprimer les obstacles à l’innovation et libérer le potentiel créatif ; renforcer les écosystèmes d’innovation, faire progresser les solutions concrètes et favoriser la création de valeur. Ses actions consistent à mettre en réseau et promouvoir la communauté des innovateurs auprès des organisations de soutien à l’innovation et encourager leur collaboration et leur partenariat pour favoriser une approche écosystémique. Enfin, il s’agit de stimuler et promouvoir au niveau local et international les jeunes entrepreneurs innovants, les clusters et les bureaux de transfert de technologie.

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page