Éco-Business

PDU d’Agadir : 56 projets en cours de réalisation

Ces projets totalisent un coût de 5,3 MMDH, soit 84% du coût global du programme. Au terme de l’année 2022, les engagements devraient s’élever à 5,1 MMDH, représentant 82% du coût total du programme.

Plus de deux ans et demi après le lancement officiel du Programme de développement urbain (PDU) de la ville d’Agadir 2020-2024, quel bilan peut-on tirer de cette période d’exécution ? Conformément aux dispositions de l’article 7 de la convention-cadre relative au financement et à l’exécution du PDU d’Agadir, signée devant Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le 4 février 2020, le Comité de pilotage, de suivi et d’évaluation dudit programme a tenu, à Agadir, sa 7e réunion en présence de l’ensemble des membres constitutifs de ce comité. Doté au total de 94 projets inscrits au PDU, le montant global des engagements contractés par les différents maîtres d’ouvrage délégués s’élève à 3,8 milliards de DH (MMDH), soit 61% du coût global du programme.

Actuellement, 56 projets sont en cours de réalisation et totalisent un coût de 5,3 MMDH, soit 84% du coût global du programme. Les projets, dont les études sont dans une phase très avancée, sont au nombre de 31 et totalisent un coût de 805 millions de DH (MDH), soit 13% du coût global du programme.

Aussi, le montant global des engagements des différents maîtres d’ouvrage délégués, au cours du deuxième semestre de l’année 2022, s’élèvera à 1,3 MMDH. Au terme de l’année en cours, les engagements totaux du programme devraient atteindre 5,1 MMDH, soit 82% du coût global du programme. Deux ans et demi après le lancement officiel du PDU, ledit programme a enregistré l’achèvement des travaux de plusieurs projets pour un investissement global de 690 MDH, soit 11% du coût global du programme.

Les projets achevés
Dans le détail, les projets dont les travaux ont été achevés concernent la mise à niveau et le renforcement de l’éclairage public de l’Avenue Mohammed V, la réalisation de 20 terrains de proximité dans les différents districts de la ville et l’ouverture du parc urbain Ibn Zaidoun, ainsi que l’aménagement des espaces verts à Anza, Bensergao et Tikiouine. Parallèlement, un ensemble de sous-projets a été également réalisé.

Il s’agit de l’aménagement et du renforcement de l’éclairage public de l’entrée de la ville via Bensergao, en plus de l’aménagement, l’élargissement et le renforcement de l’éclairage public d’un ensemble d’avenues et de boulevards, en l’occurrence les avenues Moulay Abdellah, Prince Héritier et Al Mouquaouama. Il a été question de réaliser la première tranche du projet de mise à niveau urbaine des quartiers sous-équipés de Tikiouine, la réhabilitation des salles couvertes Zerktouni et Al Qods, le réaménagement du cinéma Sahara et l’achèvement des sous-projets du projet de la première ligne de Bus à haut niveau de service (BHNS).

Sur ce dernier point, les travaux d’aménagement du lot 1 d’infrastructure entre le port d’Agadir et le Rond-point Al Kamra ont été achevés alors que l’éclairage public a été renforcé sur l’avenue Mohammed V, le boulevard Hassan II et celui du Général Kettani. De surcroît, le pôle d’échange de la «Vallée des oiseaux» a été achevé, outre la réalisation d’un ouvrage hydraulique sur Oued Lghazoua et l’élargissement du pont sur Oued Tildi au niveau de l’Avenue Mohammed V.

Les partenaires s’engagent
En ce qui concerne l’engagement des partenaires, ils tiennent à achever les travaux et à livrer un ensemble de projets avant la fin de l’année en cours, dont les plus importants sont la livraison du projet de réalisation du parking souterrain Al Inbiaat au cours du mois de juillet courant, en plus de la mise en service de la trémie du Barreau Est-Ouest avant fin août prochain.

A cela s’ajoutent l’achèvement des projets de construction, de réhabilitation, de modernisation et d’agrandissement de plusieurs unités scolaires de la ville, en prévision de la rentrée scolaire 2022-2023, ainsi que l’ouverture officielle au public de la Kasbah d’Agadir Oufella en décembre 2022.

Il est question également de la livraison de l’hôpital psychiatrique d’Agadir, de l’ouverture des trois premiers points de lecture publique, dans le cadre du projet de mise en place d’un réseau de lecture à Agadir, ainsi que de l’achèvement des projets de places publiques dans les quartiers Al Houda, Hay Mohammedi et Tilila.

Et tout ceci avant fin 2022. Par ailleurs, les partenaires du programme se sont engagés également à terminer d’autres projets structurants avant la fin juin 2023, dont les plus importants concernent l’aménagement du Barreau Est-Ouest, la mise en service du tronçon de la voie de contournement Nord-Est du Grand Agadir entre l’aéroport et la trémie Abaraze (quartier Hay Mohammadi). Au programme également la livraison de la quatrième voie d’accès sur 2 km entre la trémie Abaraze et l’avenue des FAR permettant la connexion entre la Voie de contournement Nord-Est et la Voie express urbaine.

D’autres travaux seront terminés, notamment la mise en service de la section de la voie express urbaine, reliant le giratoire de l’hôpital Hassan II et le pôle d’échange à l’entrée du port. Outre l’achèvement des travaux d’infrastructure et des pôles d’échange, il s’agit aussi des travaux d’aménagement urbain tels que les aménagements paysagers, les espaces verts, l’éclairage public et le mobilier urbain liés au projet de la première ligne de BHNS. Il est question aussi d’achever les travaux de construction du Centre d’information touristique et du complexe administratif de la plage à Agadir, en plus de l’ouverture officielle au public du Musée de la Reconstruction d’Agadir.

L’emprunt obligataire bientôt effectif
Dans le cadre de l’élaboration de solutions alternatives pour répondre aux engagements financiers de la Commune d’Agadir, la collectivité a mandaté le groupement bancaire qui assurera la mission de conseil et d’assistance à la préparation et au placement de l’emprunt obligataire, et ce, en application du décret du 20 janvier 2022, régissant les opérations d’emprunt à contracter par les collectivités locales. En effet, la Commune contribue à hauteur de 31% dans le cadre du PDU.

Il s’agit aussi de financer son plan d’action. Dans ce cadre, les résultats de l’ouverture des plis de l’appel d’offres pour la sélection du groupement bancaire, qui accompagnera la collectivité territoriale d’Agadir dans le processus d’obtention d’un emprunt obligataire, ont abouti à l’attribution de la mission au groupement bancaire qui comprend à la fois la succursale de la Caisse de Dépôt et de Gestion, «CDG Capital», et la succursale d’Attijariwafa Bank, «Attijari Finances Corp», et la succursale de la Banque Centrale Populaire, «Upline Corporate Finance».

Par ailleurs, il est à noter que les procédures d’obtention de l’emprunt obligataire, qui sera effectif au cours du troisième trimestre 2022, sont en cours de finalisation; ce qui permettra de faire face aux engagements financiers de la commune dans le cadre du programme de développement de la ville.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page