Éco-Business

Othman Douiri : “Les filiales africaines sont des locomotives de croissance”

Entretien avec Othman Douiri, Directeur général Tractafric Equipment Corporation

Pourquoi la mise en place du Centre de reconditionnement de composants ?
Depuis la création de Tractafric Equipment, nous avons vécu plusieurs crises. Et nous faisons toujours appel à notre capacité d’adaptation pour créer de nouvelles opportunités de croissance et mieux rebondir. En période de crise, le client aborde plus une logique d’optimisation que d’expansion ou d’investissement. Au lieu de se procurer un moteur d’une valeur 100, il reconditionne son moteur pour une valeur qui ne dépasse pas les 70. Notre CRC s’adapte à la stratégie d’optimisation que suivent nos clients.


Comment se porte votre activité dans les autres pays africains ?
Nous sommes fiers du fait que le groupe Tractafric Equipment ne dispose pas d’une seule locomotive de croissance en Afrique. En termes de poids du chiffre d’affaires, la Mauritanie représente aussi une locomotive pour notre croissance, tout comme le Gabon, le Cameroun et la RDC. Notre chiffre d’affaires est donc éclaté et ce qui fait notre force quand des marchés sont en régression, (à cause notamment de la fluctuation des matières premières : minerai, bois…), c’est que les autres arrivent à compenser la baisse d’activité.

Comment le groupe a-t-il géré la crise sanitaire ?
Malgré l’arrêt de l’activité pendant plus de quatre mois au Maroc, nous avons continué à opérer en Afrique Centrale, tout en respectant les mesures sanitaires nécessaires. En effet, le Maroc à l’image de l’Afrique centrale, s’est adapté en mettant en place des outils de connectivité et de monitoring des machines à distance, ce qui nous a permis de continuer d’opérer, mais à un rythme de vente de pièces détachées, certes inférieur. Nous avons pu garder le contact avec nos clients, tout en continuant à les servir et à les conseiller. Je rappelle que nous avons mis en place un outil de contrôle au niveau du siège, au Maroc, pour assurer le suivi des machines avec nos clients.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page