Éco-Business

Oriental : plus de 453 MDH pour l’aménagement du territoire

La Région de l’Oriental vient de signer huit conventions de partenariat liées à l’urbanisme, à l’aménagement du territoire et à l’habitat, pour un investissement global de 453,5 MDH. Ce sont là les principaux faits marquants de la visite de terrain effectuée, lundi dernier, par la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Nezha Bouchareb. Les accords signés à cette occasion, et qui portent sur des programmes et initiatives visant l’amélioration des conditions de vie de plus de 33.000 familles, concernent notamment le financement du programme complémentaire relatif au relogement des habitants du quartier Hay Lekhiam et des maisons menaçant ruine à Tendrara, Zaouiat El Hajoui et Aïn Chout dans la province de Figuig. Ils prévoient aussi la création de quatre centres de valorisation et de développement des activités économiques des femmes rurales. Deux autres conventions de partenariat et de financement ont été conclues pour le relogement des habitants des maisons menaçant ruine, respectivement dans les communes de Guenfouda et de Sidi Boubker (province de Jerada). Le quatrième accord est une convention de partenariat pour la réhabilitation de l’ancienne médina d’Oujda, alors qu’un avenant de la convention de partenariat et de financement dans le cadre de la politique de la ville a aussi été signé pour la mise à niveau de la commune de Sidi Slimane Cheraâ. Lors de sa visite, la ministre a également conclu une convention de partenariat et de financement pour la réalisation du programme de mise à niveau intégrée des bords d’Oued Jelti, Oued Nachef et Oued Isly à Oujda. Ce projet vise, entre autres, l’aménagement des bords de ces oueds, la création d’espaces verts, de places publiques et de terrains de sport et de loisirs ainsi que le renforcement de l’éclairage public et de la signalisation.

Par ailleurs, une convention a été conclue entre l’Agence urbaine d’Oujda, l’École nationale d’architecture d’Oujda, le Groupe Al Omrane-Région de l’Oriental et l’Ordre régional des architectes d’Oujda, en vue d’organiser un concours d’excellence des projets d’un point de vue architectural, esthétique, environnemental et d’innovation, pour les projets réalisés en milieu urbain comme pour le monde rural. La dernière convention signée par le ministère concerne une convention de coopération entre l’Agence urbaine d’Oujda, l’Agence urbaine de Nador, Driouch et Guercif, l’Ordre régional des architectes d’Oujda et l’École nationale d’architecture d’Oujda dans le but d’élaborer un partenariat dans les domaines de l’architecture et de l’urbanisme.


Couverture en documents d’urbanisme
Lors de cette rencontre, les responsables du ministère ont dévoilé que 99% du territoire de la région de l’Oriental est couvert par les documents d’urbanisme. «Cet acquis constitue une opportunité de grande importance pour l’encouragement de l’investissement et la création d’emplois dans la région. En effet, la simplification des procédures et le traitement des dossiers en suspens ont permis à la région de générer plus de 457,5 MDH d’investissements», précise Nezha Bouchareb. Notons que la région a également contribué à la résolution des problèmes liés à l’aménagement de lotissements, chose qui a bénéficié à des projets d’un investissement global de 460 MDH. Concernant le domaine de l’habitat et de la politique de la ville, le ministère de tutelle a lancé, entre 2003 et 2020, de nombreux chantiers d’un coût global de 10,57 MMDH, dont 4,7 MMDH apportés par le ministère. 

Mehdi Idrissi / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page