Éco-Business

ONCF. La reprise sur les bons rails

Le chiffre d’affaires consolidé s’apprécie de 11% au S1-2021. La reprise est déjà bien amorcée, souligne l’Office en faisant valoir les indicateurs de performance enregistrés .

L’opérateur ferroviaire national avait bien raison de rester confiant quant aux perspectives de reprise, au courant du second trimestre de cette année.


Aujourd’hui, les chiffres lui donnent raison. Rappelons-le, au titre du premier trimestre de l’exercice en cours, l’Office national des chemins de fer (ONCF) avait réalisé un chiffre d’affaires de 813 millions de dirhams (MDH), en baisse de 8% par rapport à la même période un an auparavant.

«Cette baisse est due essentiellement à l’impact de la crise sanitaire», expliquait l’entreprise dans sa communication financière diffusée il y a quelques mois, faisant part de son optimisme pour l’activité, après la levée graduelle des restrictions sanitaires en vigueur. Aujourd’hui, le chiffre d’affaires consolidé, traité à la fin du premier semestre de l’année, ressort à 1,735 milliard de dirhams (MMDH), traduisant une hausse de 11% par rapport à la même période de 2020.

Dans ce cadre, l’investissement consolidé du Groupe s’est chiffré, à cette date, à 806 MDH, en progression de 4% sur un an, indique l’Office dans un communiqué sur ses indicateurs financiers. Pour sa part, l’endettement net s’est élevé à 44,41 MMDH au S1-2020, contre 44,075 à fin décembre 2020.

En social, le chiffre d’affaires du premier semestre s’est établi à 1,588 MMDH (+14,6%), «soit plus de 91% du niveau d’activité réalisé durant la même période en 2019», fait savoir l’ONCF.

«Les réalisations du 1er semestre 2021 démontrent la résilience des activités de l’Office. La reprise est déjà bien amorcée, comme en témoignent les indicateurs de performance enregistrés.

L’ONCF poursuit ainsi son fort engagement sur la voie de la performance au service d’une mobilité durable, inclusive et innovante», souligne le communiqué du Groupe.

Pour ce qui concerne le volet des investissements, ceux-ci ont atteint 787 MDH, contre 730 MDH au S1-2020. Ils se sont limités à l’achèvement des opérations en cours, et aux projets de maintien de la sécurité et de la qualité de service, informe le Groupe.

7,6 millions de voyageurs transportés au T2

Le nombre de voyageurs transportés par l’ONCF s’est établi à 7,6 millions de personnes durant le deuxième trimestre 2021, contre 0,7 millions durant la même période un an auparavant.

Cette amélioration s’explique par une reprise du trafic ferroviaire après des suspensions alternées, dues aux restrictions de déplacement décrétées par les autorités compétentes, indique le Groupe dans un communiqué financier.

Pour sa part, l’activité de transport de marchandises a enregistré une hausse de 5% en volume au T2-2021 par rapport à la même période en 2020. Les recettes du transport des phosphates ont enregistré, de leur côté, une baisse de 5,8% en volume durant le deuxième trimestre 2021.
Sami Nemli / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page