Éco-Business

OCP envisage la construction d’un deuxième pipeline

La capacité annuelle de l’ouvrage devrait atteindre 20 millions de tonnes. Entre autres projets du groupe figurent l’extension de la conduite d’eau reliant le barrage Al Massira à Benguérir, ainsi que des investissements au niveau de Boucrâa et de la région de Laâyoune.


Le groupe OCP poursuit son programme de développement industriel lancé en 2008 à travers le déploiement de son programme d’investissements. C’est ce qui ressort de la note d’information publiée par le groupe, le 9 décembre dernier, relative à l’emprunt obligataire qu’il s’apprête à lancer. Selon le document, OCP envisage d’augmenter ses capacités de production à travers divers projets, dont la construction d’un second pipeline pour relier Gantour à Safi. Cet ouvrage, dont la réalisation entre dans le cadre des Investissements Axe Centre, est prévu sur une longueur de 155 km pour une capacité annuelle pouvant atteindre 20 millions de tonnes.

Le projet devrait, observe la note d’information, permettre au groupe phosphatier de bénéficier de la construction d’un nouveau port à Safi, concomitamment à la mise en service du nouveau complexe SPH dans la ville. Entre autres projets en cours de développement, le document annonce l’extension de la conduite d’eau reliant le barrage Al Massira à Benguérir qui permettra au Groupe de couvrir la totalité de ses besoins en eau et évitera de puiser 5 millions de m³/an dans la nappe phréatique ainsi que des investissements au niveau de Boucrâa et de la région de Laâyoune en vue de redynamiser l’écosystème de la région en la dotant d’une nouvelle usine chimique ayant une capacité annuelle d’1 million de tonnes d’engrais par an.

Cette installation, indique la note d’information, disposera d’une unité de production d’acide sulfurique, d’une unité d’acide phosphorique ainsi que d’une unité de granulation. L’investissement inclut également une plateforme dédiée aux utilitaires. Le document indique une enveloppe globale dédiée au programme de développement industriel estimée à environ 200 MMDH depuis 2008 et à l’horizon 2025. Une enveloppe qui, sur la période 2016-2025, sera de l’ordre de 151,6 MMDH dont 81,4 MMDH pour l’Axe Nord (constitué du site minier de Khouribga et du site chimique de Jorf Lasfar), 70,1 MMDH pour l’Axe Centre (constitué du site minier de Gantour, du site chimique de Safi, du site minier de Boucrâa et autres projets à venir dans cette zone).

Le document rappelle par ailleurs que le groupe avait initié un projet pareil en 2014, avec l’inauguration d’un slurry pipeline d’une longueur de 187 km et d’une capacité annuelle pouvant aller jusqu’à 38 millions de tonnes. Ce dernier est principalement destiné au transport de pulpe de phosphate depuis les mines de Khouribga vers le site industriel de Jorf Lasfar. Toujours selon la note d’information, ces slurry pipelines sont destinés à accroître la capacité de transport de minerai et contribuent à réduire considérablement les coûts unitaires de production du groupe, ainsi que son empreinte carbone globale.  


Les capacités de production à horizon 2025
Conformément à son programme d’investissement, le groupe minier détenu à hauteur de 94,12% par l’État marocain représenté dans le capital de l’opérateur par le ministère de l’Économie et des finances à travers la Direction des entreprises publiques et privatisation (DEPP), prévoit que sa capacité de production annuelle de roche passera de 34 millions de tonnes en 2015, à 46,7 millions de tonnes en 2020 puis à 57,4 millions de tonnes en 2025. De même la capacité de production d’acide phosphorique du groupe passera de 5,7 millions de tonnes P2O5 en 2015 à 7,8 millions de tonnes P2O5 en 2020 puis à 10,6 millions de tonnes P2O5 en 2025. Enfin, la capacité de production d’engrais du groupe passera de 8,5 millions de tonnes en 2015 à 14 millions de tonnes en 2020 puis à 21,3 millions de tonnes en 2025. Ces augmentations de capacité devraient permettre au groupe minier de renforcer sa position de leader dans l’industrie des phosphates.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page