Éco-Business

Nouveaux modes de financement : le CRI de Fès-Meknès initie les entrepreneurs au crowdfunding

Le Centre régional d’investissement de Fès-Meknès sensibilise les entrepreneurs et porteurs de projet dans la région sur le crowdfunding ou le financement collaboratif. Mobilisant un montant de 34 milliards de dollars en 2020, ce mode de financement est devenu de plus en plus prisé à travers le monde et représente une alternative innovante aux sources de financement traditionnelles.

Dans le cadre de son rendez-vous bimensuel «Matinées de l’entrepreneuriat» dédié à la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, le Centre régional d’investissement de Fès-Meknès (CRI) a organisé dernièrement une rencontre sur le «Crowdfunding», en faveur des porteurs de projets, TPE et des autoentrepreneurs. Le crowdfunding ou financement collaboratif permet aux porteurs de projets de trouver des financements auprès d’épargnants à travers des plateformes digitales.


Cet outil de financement, développé en 2008, offre trois modes de financement, à savoir le don, le prêt et l’investissement. Il est devenu de plus en plus prisé à travers le monde et représente une alternative innovante aux sources de financement traditionnelles. Preuve à l’appui, au cours de l’année 2020, le montant global collecté par le crowdfunding a atteint 34 milliards de dollars, dont 50% sont concentrés en Amérique du Nord, contre seulement 0,07% dans le continent africain, ce qui montre l’inégalité de répartition du recours à ce financement.

Le potentiel très faiblement exploité de ce mode de financement représente aujourd’hui une énorme opportunité au Maroc pour les autoentrepreneurs, startups et associations. Ce mécanisme innovant, qui a fait ses preuves dans plusieurs pays, permet de financer des projets de type entrepreneurial, social ou culturel au moyen de plateformes en ligne qui organisent la mise en relation de porteurs de projet et de contributeurs.

L’adoption par le Parlement, le 10 février 2021, du projet de loi n°15-18 relatif au financement participatif, vient à point nommé et devrait permettre de voir l’écosystème du crowdfunding se développer avec notamment la création des premières Plateformes de financement collaboratif (PFC).

Ce nouveau cadre juridique devra contribuer à la mobilisation de nouvelles sources de financement au profit des très petites, petites et moyennes entreprises et des jeunes porteurs de projets innovants. Initiées en collaboration avec «Dar Al Moukawil» du Groupe Attijariwafa Bank, les «Matinées de l’entrepreneuriat» sont dédiées aux porteurs d’idées de projets, aux étudiants intéressés par l’entrepreneuriat et aux gérants de TPME de la région de Fès-Meknès.

Ce rendez-vous offre aux bénéficiaires l’opportunité de s’informer, de rencontrer et d’échanger avec des experts sur différentes thématiques liées à l’entrepreneuriat, dont celles liées au financement, au développement des exportations et à l’accès à la commande publique.

À travers cette série de rencontres, le CRI Fès-Meknès réaffirme son engagement auprès des jeunes entrepreneurs de la région afin de leur apporter le soutien et la formation nécessaires pour atteindre leurs objectifs.

«Cette initiative vise la diffusion de la culture entrepreneuriale auprès des jeunes, l’acquisition des compétences techniques et méthodologiques nécessaires à la bonne gestion de leurs projets, l’accompagnement de la montée en compétences des gérants d’entreprises et la création d’un réseau de contacts professionnels», précisent les responsables du CRI.

Il faut noter que la prochaine étape des «Matinées de l’entrepreneuriat», qui portera sur les Facteurs clés de succès de l’entrepreneuriat, aura lieu  à Fès (27 avril) et à Meknès (28 avril), aux centres du CRI.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page