Éco-Business

Natascha Trivisas : “L’industrie de la sécurité doit penser globalement et agir localement”

Natascha Trivisas
Directrice Marketing et communication à HID Global

En marge de l’événement ID4Africa qui se tient à Marrakech, HID Global, fournisseur de solutions sécurisées d’identité, nous a accordé une interview exclusive à travers laquelle l’entreprise apporte un éclairage sur ses capacités d’adaptation, eu égard aux perturbations survenues dans la chaîne d’approvisionnement. Le fournisseur conforte, également, sa position sur le continent. 


La conjoncture mondiale reste difficile et incertaine. Comment cela se répercute sur la chaîne d’approvisionnement des produits de sécurité ?
Les semi-conducteurs ne sont qu’un maillon de la longue chaîne d’approvisionnement des technologies de sécurité. Nous observons, également, des contraintes avec d’autres produits électroniques et matières premières, ainsi que des contraintes logistiques permanentes rendues encore plus éprouvantes par les récents événements mondiaux, notamment l’inflation. Pour, au moins, commencer à compenser ce vaste ensemble de problèmes, le secteur de la sécurité est obligé de faire preuve de créativité en vue d’assurer sa résilience.

Faire preuve de créativité, comment ?
Les fournisseurs de services de sécurité peuvent faire preuve de créativité et étendre leurs stratégies traditionnelles en faisant preuve de prévoyance. Par exemple, ils peuvent renforcer leurs relations avec les fournisseurs locaux, qui sont généralement beaucoup plus proches du marché que les entreprises du secteur de la sécurité elles-mêmes. Associées à leur plus grande portée et à une gestion intelligente des risques, leurs connaissances spécifiques et régionales peuvent donc être très utiles. Bien sûr, elles ne peuvent pas compenser complètement une crise mondiale, mais elles peuvent atténuer quelque peu l’impact sur la chaîne d’approvisionnement à court terme. Une autre option consiste à envisager des technologies alternatives si les composants des dispositifs conventionnels ne sont pas disponibles. De telles considérations peuvent même stimuler l’innovation et les nouvelles technologies. L’utilisation intelligente des données et de l’analytique, pour mieux prévoir les habitudes d’achat et soutenir les prévisions, est tout aussi importante. Cela est crucial pour identifier les facteurs sous-jacents qui offrent une meilleure visibilité sur les besoins et les délais.

Des changements importants ont été opérés dans différents pays en matière de transformation numérique. Comment faites-vous pour vous adapter à ces différents niveaux ?
Tout d’abord, il est vital pour l’industrie de la sécurité de penser globalement et d’agir localement. Les entreprises présentes localement, qu’il s’agisse de fournisseurs, de consultants ou de distributeurs, possèdent les connaissances régionales et culturelles nécessaires pour comprendre réellement les besoins et les exigences du client. Alors que la pandémie a accéléré une transformation numérique mondiale qui a simultanément réduit ou éliminé les points de contact physiques et les contacts entre personnes.

De nombreuses autres parties du monde sont encore confrontées à des contraintes budgétaires pour mettre à niveau les anciens systèmes de sécurité. Par exemple, beaucoup de pays ont déjà mis en place des identifications numériques modernes et pourtant, des millions de citoyens en Afrique n’ont pas d’identification gouvernementale, ce qui les empêche d’accéder aux services et d’exercer leurs droits civils. La meilleure façon de combler ce fossé est de partager continuellement avec les gouvernements locaux les expériences et les réussites qui démontrent la valeur des systèmes de sécurité et des cartes d’identité modernes.

Disposez-vous de produits de différents niveaux de maturité ?
Oui. HID Global dispose d’un portefeuille étendu qui couvre l’ensemble du cycle de vie du contrôle d’accès, de l’identification et de l’authentification, y compris l’enrôlement et la gestion, l’émission et la vérification. Ces solutions vont des technologies de cartes à puce d’entrée de gamme aux solutions modernes comme HID Mobile Access et l’authentification biométrique. Il est important de mentionner que nous proposons des solutions ouvertes, ce qui leur permet d’être intégrées aux systèmes de divers fabricants.

Quels sont les moyens mis en œuvre par HID pour garantir aux gouvernements et aux entreprises d’avoir des identités plus sûres ?
HID Global est bien placé pour fournir des solutions d’identité sur mesure, évolutives et à l’épreuve du temps pour le gouvernement. Notre portefeuille se distingue par sa sécurité complète, y compris les fonctions d’authentification multifactorielle qui répondent aux réglementations spécifiques des gouvernements locaux et de l’industrie, la capacité d’authentification biométrique avancée et l’émission de documents personnalisables, ainsi que les meilleures cartes d’identité gouvernementales hautement sécurisées.

Quelles sont les principales réalisations opérées au Maroc ?
HID Global reconnaît l’importance de l’autonomisation d’une identité de confiance. Des millions de personnes, dans plus de 100 pays, font confiance à nos solutions d’identité et d’authentification, chaque jour. Nous essayons continuellement de promouvoir une identité numérique centrée sur le citoyen pour tous, y compris en Afrique. En fait, nous sommes un ami actif de la Coalition qui promeut la Journée internationale de l’identité. C’est pourquoi nous avons rejoint ID4Africa dans sa lutte pour donner aux citoyens de toute l’Afrique des identités fiables.

Quid de vos perspectives de développement dans le Royaume ?
Notre engagement envers le Maroc est fort. Notre objectif est de fournir des solutions d’identité plus sûres et plus conviviales sur le continent africain afin d’aider les entreprises et les individus à effectuer des transactions en toute sécurité, à travailler de manière productive et à se déplacer librement. Nous avons travaillé avec la Gendarmerie royale marocaine pour fournir une solution complète de bout en bout d’enregistrement et d’identification des criminels afin de numériser, d’améliorer et d’accélérer leur enregistrement et l’examen des empreintes latentes.

Maryam Ouazani / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page