Éco-Business

Mutandis. La croissance annuelle tirée par les détergents

Mutandis a publié ses résultats financiers consolidés pour l’année 2019. Ses
performances sont en nette hausse, confirmant la guidance présentée en février dernier. L’activité des «détergents» représentant près de 45% des revenus du groupe.

Mutandis dépasse ses prévisions avancées en février dernier. En effet, le groupe industriel marocain spécialisé dans les produits de consommation quotidienne des ménages a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de +6,8% par rapport à 2018 à 1,462 MMDH.


«Cette hausse est tirée par la quasi-totalité de nos catégories de produits de grande consommation dont les détergents, les conserves de poissons et les jus de fruits notamment», affirme d’emblée Adil Douiri, président du groupe Mutandis, lors d’une rencontre restreinte avec la presse.

L’autre indicateur important au niveau des performances de Mutandis est l’excédent brut d’exploitation (EBE). Il s’établit à 228 MDH, affichant une hausse de 11,7%. Cette hausse est due à la légère amélioration des taux de marge consolidés, «les mouvements des différentes catégories de produits se compensant et ceci en dépit de la baisse de l’euro qui impacte défavorablement nos exportations», explique de son côté Fatima-Zahra Mediouni, directeur administratif et financier de Mutandis.

Les coûts fixes sont maîtrisés, affichant une quasi-stabilité entre 2018 et 2019 et ceci malgré une forte hausse des dépenses et investissements en marketing, notamment pour soutenir le lancement des nouvelles gammes de jus ou de détergents. La hausse des volumes, la stabilité des marges et la stabilité des coûts fixes permettent à l’EBE de progresser marquant ainsi la 7e année de hausse consécutive de cette mesure de rentabilité de Mutandis. Le résultat net courant affiche une croissance de +21,1% comparativement à 2018 pour atteindre 93 MDH.

Les activités en progression
Coté en Bourse, Mutandis opère dans quatre activités principales, il s’agit des détergents, produits de la mer, jus de fruits et bouteilles alimentaires. Pour la première catégorie, la gamme de produits détergents enregistre la plus forte hausse parmi les activités de Mutandis avec une progression de son chiffre d’affaires de 14% pour atteindre 646 MDH à fin 2019.

Cette catégorie représente, en effet, près de 45% des revenus du groupe. «C’est une catégorie d’activité en pleine croissance, elle est dans la phase d’addition successive. C’est-à-dire qu’au fur et à mesure de son développement, nous ajoutons des camions pour servir plus de points de ventes», explique le président de Mutandis. Cette croissance est essentiellement portée par nos marques propres (Magix et Maxis’) dont les ventes sont en hausse de 16% par rapport à 2018 et continuent de croître plus rapidement que le marché marocain. Pour la catégorie des produits de la mer, c’est le contraire.

«Au niveau des conserves de poissons, l’activité ne grandit pas en termes de volume mais elle se développe en termes de changement de produits et de pays. Nous ne sommes pas dans l’additionnel mais plus dans la substitution. Nous transformons l’activité en substituant les produits d’entrée de gamme par des produits plus complexes», explique Douiri.

Sachant que l’activité est spécialement portée vers l’export, les ventes de produits de la mer sont essentiellement constituées de conserves de sardines entières ainsi que de conserves de filets de sardines sans peau et sans arêtes préparées à la main. Les ventes de conserves de sardines entières ont progressé de +7% alors que les ventes de conserves de sardines sans peau et sans arêtes ont progressé de +13%, traduisant l’effort commercial du groupe en faveur de cette catégorie à plus forte valeur ajoutée. Les ventes de conserves de maquereaux (marginales dans l’activité) sont en recul. Il est à noter qu’en plus des marchés allemand et africain, Mutandis exporte les produits de la mer aux États-Unis et en Arabie saoudite. La nouveauté est que le groupe lance officiellement sa marque «Marine» au Maroc à partir de juillet de cette année. Par ailleurs, le management de mutandis précise que la progression de ses ventes a été quelque peu ralentie par la baisse de l’euro face au dirham marocain tout au long de l’année 2019.

S’agissant de la dernière née de ses gammes de produits de grande consommation, les jus de fruits (Marrakech, Marrakech Pulp’ et Vitakid’s) affichent une excellente performance avec des revenus en hausse de 19% à 66 MDH grâce essentiellement aux ventes des marques propres de Mutandis sur le marché marocain, qui affichent une hausse de 33% par rapport à 2018. «Vita Kid’s et Marrakech Pulp’ sont les principaux artisans de cette croissance», explique le management.

Pour ce qui est de l’activité de production des bouteilles alimentaires, elle accuse un léger recul des ventes de bouteilles et de bouchons par rapport à 2018. Après un été 2018 quelque peu exceptionnel (boycott) et le retour à la normale en 2019, cette catégorie devrait reprendre sa croissance régulière. Les autres catégories de boissons ainsi que l’export ont réalisé une année satisfaisante. Côté perspectives, Mutandis prévoit pour 2020 un chiffre d’affaires en hausse de +6% à +7%, un EBE en progression d’environ +8% et un résultat net courant appréciation de +10% à +13%. Les investissements industriels pour les catégories actuelles de produits devront être d’environ 60 MDH. Pour rappel, Mutandis a 3.100 collaborateurs, opère 9 usines et exporte plus de 30% de son chiffre d’affaires en Afrique, en Europe et au Moyen-Orient.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page