Éco-Business

Monétique : l’activité stagne

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Selon des chiffres récents du Centre monétique interbancaire, l’activité monétique marocaine reste significativement impactée par les conséquences de la crise sanitaire, affichant, durant le 1er trimestre 2021, un volume global en stagnation par rapport à la même période de l’année 2020.

Décidément, la reprise de la machine monétique nationale n’est pas encore à l’ordre du jour. Significativement impactée par les conséquences de la crise sanitaire qui s’est déclenchée à la mi-mars 2020, l’activité monétique a affiché, durant le 1er trimestre 2021, un volume global presque en stagnation par rapport à la même période de l’année 2020. En attestent les derniers chiffres publiés par le Centre monétique interbancaire (CMI) arrêtés au 1er trimestre 2021. D’après ces données, l’activité monétique a enregistré 103,1 millions d’opérations pour un montant global de 87,1 MMDH. L’activité est donc en très légère progression avec +0,2% en nombre d’opérations et +0,1% en montant par rapport à la même période de l’année 2020.


L’encours des cartes en hausse
Dans le détail, le CMI annonce que 17,6 millions de cartes ont été émises par les banques marocaines, en progression de 2,4% par rapport à fin 2020, dont 17,3 millions de cartes Paiement & Retrait sous les labels Visa, Mastercard et la marque nationale CMI et Cobadge CMI -Mastercard. «Cette croissance de l’encours est la conséquence d’une progression significative du nombre des cartes sous label Mastercard (+11,1%), d’une progression modérée du nombre des cartes sous label Visa (+2,4%), et d’une légère progression du nombre de cartes sous label CMI et Cobadge CMI -Mastercard (+1,2%) et enfin d’une régression prononcée des cartes privatives avec 9,3% de baisse par rapport à fin 2020», explique le CMI. A noter que les cartes prépayées, qui représentent un encours de 2,1 millions de cartes, se déclinent en 55,6% de cartes sous label CMI et Cobadge CMI-Mastercard, 39,5% de cartes sous labels Visa, 3,7% de cartes sous label Mastercard et, enfin, 1,2% de cartes privatives.

Progression du paiement par carte marocaine
S’agissant des cartes bancaires marocaines, elles ont enregistré, en paiements et en retraits, 100,9 millions d’opérations pour un montant de 84,6 MMDH, en progression de 2,9% en nombre d’opérations et de 4,6% en montant global des opérations. En termes de répartition des opérations de cette catégorie de cartes, les opérations de retraits par carte marocaine dans les guichets automatiques au Maroc ont totalisé 79,3 millions d’opérations pour un montant de 75,5 MMDH, en très légère régression avec -0,1% en nombre d’opérations mais une progression de 3,9% en montant par rapport à la même période de l’année 2020. Les opérations de paiement par carte marocaine auprès des commerçants et e-marchands affiliés au CMI ont, quant à eux, totalisé 23,1 millions d’opérations pour un montant de 9 MMDH, en progression de 15,3% en nombre d’opérations et de 11,7% en montant comparé à fin 2020. Le CMI note aussi que, durant le 1er trimestre 2021, au Maroc, les cartes étrangères ont enregistré, en paiements et en retraits, 2,2 millions d’opérations pour un montant de 2,4 MMDH, avec une régression de 54,3% en nombre d’opérations et de 59,7% en montant. Cette situation s’explique par les mesures de restriction de déplacement toujours en vigueur localement et à l’international.

Le e-commerce a le vent en poupe
Pour ce qui est de l’activité e-commerce, les statistiques du CMI démontrent que les commerçants et e-marchands affiliés ont enregistré, durant le 1er trimestre de l’année en cours, 24,2 millions d’opérations de paiement par cartes bancaires marocaine et étrangère, pour un montant global de 9,9 MMDH. Ce qui correspond à une progression de 5,8% en nombre d’opérations et une régression de 13,0% en montant. Dans le détail, les sites marchands et sites des facturiers affiliés au CMI ont réalisé 4,5 millions d’opérations de paiement en ligne via cartes bancaires, marocaines et étrangères, pour un montant global de 1,8 MMDH durant le 1er trimestre 2021, reflétant ainsi une progression de 58,8% en nombre et 31,0% en montant. En outre, l’activité des paiements en ligne par carte marocaine a progressé de 61,4% en nombre d’opérations, en passant de 2,7 millions de transactions durant le 1er trimestre 2020 à 4,4 millions de transactions durant le 1er trimestre 2021, et de 36,6% en montant, en passant de 1,3 MMDH durant le 1er trimestre 2020 à 1,8 MMDH durant le 1er trimestre 2021. L’activité des paiements en ligne par carte étrangère a progressé de +8,3% en nombre d’opérations, en passant de 138.000 transactions durant le 1er trimestre 2020 à 150.000 transactions durant le 1er trimestre 2021, et a régressé de 33,7% en montant, en passant de 111,7 MDH durant le 1er trimestre 2020 à 74,0 MDH durant le 1er trimestre 2021. Ainsi, le CMI note que l’activité reste très fortement dominée par les cartes marocaines à hauteur de 96,7% en nombre de transactions et de 96,0% en montant.

Les Marocains achètent à l’international

Durant le 1er trimestre 2021, les cartes marocaines à validité internationale ont réalisé 2,8 millions d’opérations en devises à l’étranger ou sur des sites marchands étrangers, retraits et paiements, pour un montant global de 1,1 MMDH, en progression de 4,3% en nombre d’opérations et en régression de 27,3% en montant par rapport à la même période de l’année 2020.

Mariama Ndoye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page