Éco-Business

Mohammed VI : «La corruption grève le pouvoir d’achat des pauvres»

Le Roi Mohammed VI a adressé un discours à la 31e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine qui s’est ouverte dimanche à Nouakchott et dont les travaux sont consacrés à la thématique de la lutte contre la corruption.

La corruption, un fléau qui entrave le développement économique et social et dont la lutte doit être érigée en priorité Mohammed VI : «La corruption n’est pas seulement un problème moral ou éthique, elle a aussi un coût économique, qui grève le pouvoir d’achat des citoyens, et notamment des plus pauvres. Elle représente, dans certains secteurs d’activité, 10% du coût de production». 

Il y a lieu de noter que la lecture du texte du discours royal à la Conférence de l’Union Africaine, a été donnée par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.


 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page