Éco-Business

Millenium Challenge Corporation : Le Compact II paraphé

La déclaration commune portant sur la mise en œuvre de ce deuxième programme a été conclue par le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane et la présidente directrice-générale de la MCC, Dana Hyde./DR

Le Maroc et la Millenium Challenge Corporation (MCC) ont signé, jeudi à Rabat, le deuxième programme de coopération (Compact II) d’un montant de 450 millions de dollars.


La déclaration commune portant sur la mise en œuvre de ce deuxième programme a été conclue par le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane et la présidente directrice-générale de la MCC, Dana Hyde, lors d’une cérémonie au siège du ministère des Affaires étrangères et de la coopération.

Aux 450 millions de dollars mobilisés par la MCC au titre de ce deuxième programme s’ajoute une contribution du gouvernement marocain de l’ordre de 67,5 millions de dollars au minimum. 

Ce programme financera, sur une période de cinq ans, deux projets, à savoir : «Éducation et formation pour l’employabilité» et «Productivité du foncier», dont l’exécution sera confiée à un établissement public marocain qui sera créé à cet effet.

Le premier projet (220 millions de dollars) a pour objectif d’améliorer l’employabilité des jeunes à travers l’amélioration de la qualité, de la pertinence et de l’égalité d’accès à l’enseignement secondaire et à la formation professionnelle afin de répondre aux besoins du secteur privé. 

Doté d’un budget de 170,5 millions de dollars, le second projet vise l’accroissement de la productivité du foncier, aussi bien rural qu’industriel et de l’investissement privé.

Abdelilah Benkirane a assuré à l’occasion de la cérémonie de signature que l’éligibilité du Maroc à ce Compact II conforte les réalisations importantes accomplies par le royaume dans plusieurs domaines, notamment la bonne gouvernance, la libéralisation économique et l’investissement dans le capital humain, les critères-clé retenus par la MCC.

Pour lui, les deux projets couverts de le Compact II tirent leur importance du fait qu’ils s’inscrivent dans le cadre des plans stratégiques adoptés dans plusieurs secteurs. Benkirane a ainsi souligné que le premier projet relatif à l’éducation et à la formation pour l’employabilité s’accommode parfaitement des discours royaux et des objectifs de la vision 2015/2030 portant sur la réforme du système de l’éducation-formation.

Quant au deuxième projet, portant sur la productivité du foncier, il va de pair avec l’esprit du message royal adressé aux participants aux Assises nationales sur la politique foncière de l’État et son rôle dans le développement économique et social en décembre dernier, a soutenu le chef du gouvernement.

De son côté, la présidente directrice-générale de la MCC, Dana Hyde, a souligné que ce deuxième programme de coopération vise à accompagner le Maroc dans ses efforts pour soutenir la croissance, accélérer la création de la richesse et de l’emploi et à conforter la compétitivité économique. 

Pour rappel, l’adoption du Compact II fait suite à la réussite enregistrée dans la mise en œuvre du premier Compact d’un montant de 697,5 millions de dollars entre 2008 et 2013.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page