Éco-Business

Ménafrique Santé tient sa première édition

Le laboratoire Galenica organise à Casablanca la première édition de Ménafrique Santé. Objectif, renforcer la coopération entre les pays africains dans le secteur pharmaceutique.


Les 17 et 18 avril, le laboratoire pharmaceutique Galenica organise à Casablanca la première édition de Ménafrique Santé. Cette première rencontre constituera, selon Abdelghani El Guermai, président de Galenica, «une dynamique nouvelle pour une coopération sud-sud concrète, évolutive et efficace». Par ailleurs, la rencontre connaîtra la participation Maroc Export et de plusieurs responsables de laboratoires pharmaceutiques africains qui contribueront à atteindre les objectifs assignés à cet événement.

Selon Abdelghani El Guermai, ces objectifs sont multiples. «Il ne s’agit pas seulement de mettre en place une plateforme d’échange et de partage des expériences et des expertises dans le domaine de la santé mais d’analyser et d’identifier les besoins en matière de soins et d’approvisionnement en médicaments. Nous mettrons aussi en place des actions concrètes et réalistes pour être autonome en matière de production de médicaments et des mécanismes de transfert de technologie. Sur le long terme, nous souhaiterions développer la coopération public-public et public-privé», a-t-il déclaré. Pour Ismail Nimaga, ambassadeur de la république centrafricaine, cette rencontre sera l’occasion pour renforcer la coopération entre pays africains dans le domaine de la santé et de l’industrie pharmaceutique.

«Les médicaments fabriqués en Europe ne sont pas adaptés aux réalités des pays africains. Il nous sera plus profitable que nos médicaments soient fabriqués chez nous, notamment au Maroc. L’expérience nous a appris que les laboratoires pharmaceutiques marocains maîtrisent mieux que les labos européens le secteur et prennent en compte les spécificités des pathologies en Afrique», a-t-il souligné. Créé en 1978, le laboratoire Galenica a construit une nouvelle usine, couvrant une superficie de 30.000 m² avec une capacité annuelle de production de 50 millions d’unités. La production, qui concerne toutes les formes galéniques courantes selon les normes reconnues, est dédiée aux marchés national et africain.

En 2016, Galenica a mis sur le marché national de nouveaux médicaments contre l’hépatite C. Le laboratoire a également développé des nouvelles solutions contre le cancer. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page