Éco-Business

Maroc Export dresse son bilan 2017

575MDH d’investissements projetés par les entreprises marocaines en Rwanda, en Tanzanie et au Madagascar. Les efforts promotionnels entrepris par Maroc Export (ME) ont été passés au crible. La campagne publicitaire «Made in Morocco» a engendré de grandes retombées médiatiques au Maroc.


417 entreprises accompagnées, 3 nouveaux marchés de l’Afrique de l’Est prospectés, à savoir le Rwanda, la Tanzanie et le Madagascar, 575 millions de dirhams d’investissements projetés par les entreprises marocaines dans ces trois pays et 9 régions du Maroc accompagnées avec une prédominance pour la Région Casablanca-Settat (72,6%). Ce sont là quelques réalisations promotionnelles que Maroc Export a accomplies au cours des cinq premiers mois de 2017. Ces opérations, qui entrent dans le cadre du Plan d’accélération industrielle (PAI), initié par le ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, montrent, orientation régalienne oblige, un réel engouement envers le continent africain. En effet, 29% des efforts promotionnels ont ciblé les marchés de l’Afrique subsaharienne et 54% des missions se sont orientées vers l’Afrique subsaharienne, trois fois plus que celles enregistrées en direction du Vieux continent. En somme, ce ne sont pas moins de 68 activités promotionnelles qui ont permis à Maroc Export d’obtenir ces résultats.

Effort promotionnel
La consolidation des marchés extérieurs traditionnels a permis à Maroc Export de prospecter de nouveaux marchés porteurs de croissance. Cette marge de manœuvre a été exploitée au niveau des entreprises, par une segmentation et un référencement des opérateurs en entreprises exportatrices ou potentiellement exportatrices. Le but étant d’optimiser la prospection et de l’adapter aux marchés, surtout en Afrique. L’année 2017 a été surtout marquée par une campagne publicitaire (TV, presse et digitale) destinée à mettre en valeur le label «Made in Morocco». Cette campagne, qui a été véhiculée à travers une opération de «Nation Branding», déployée dans les cinq continents, a engendré des retombées médiatiques considérables. Plus de 1.492 articles, soit une moyenne de 11 articles de presse nationale par jour, ont couvert la campagne durant les 5 premiers mois de l’année 2017.

Cette campagne de communication a été conjuguée à une enquête de perception de la marque Maroc. Menée auprès de 40 consommateurs finaux et donneurs d’ordre en Côte d’Ivoire, cette étude a révélé que 67% des clients ivoiriens ont une considération pour l’offre marocaine. «Celle-ci qui dispose d’un ensemble d’atouts faisant du Maroc un pays source selon ses trois attributs qui sont la qualité, le prix et l’expertise technique des fournisseurs marocains», lit-on sur le communiqué de ME. L’électricité et le textile sont en pôle position en matière de commandes enregistrées au cours des cinq premiers mois de l’année 2017. Ces deux secteurs ont réalisé respectivement 107 millions et 106 MDH de commandes fermes. Derrière, les TIC ont réalisé 16 MDH, suivis de l’automobile avec 7 MDH. Le secteur des matériaux de construction et du BTP et le secteur pharmaceutique ferment la marche avec des commandes à hauteur de 4,5 et de 4 MDH respectivement.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page