Éco-Business

Managem: les revenus en progression de 14%

Managem a profité durant ce premier trimestre de la hausse des cours à l’international combinée à l’augmentation de la production. Le minier affiche à fin mars 2021 un chiffre d’affaires en hausse de 14%.

Les indicateurs financiers et commerciaux de Managem se sont bien comportés durant ce premier trimestre. Le minier a en effet enregistré à fin mars 2021 une croissance de 14% de son chiffre d’affaires par rapport à la même période de l’année écoulée. Cette évolution est portée entre autres, par la hausse importante des cours moyens de vente de l’ensemble des métaux produits par le groupe. Le minier a également profiter de l’augmentation de la production du cobalt provenant de la mine de Bou-Azzer et de la consolidation des productions de cuivre et de zinc.


À cela s’ajoute, la commercialisation de la production de cathodes de cuivre attribuée à Managem en provenance de la mine de Pumpi en République démocratique du Congo. «Toutefois, ces retombées positives ont été atténuées par le repli des productions d’argent et d’or, en raison de perturbations opérationnelles conjoncturelles», souligne le top management.

Pour soutenir sa stratégie de croissance, Managem a cependant réalisé un CAPEX de 547 MDH à fin mars 2021, en particulier pour les investissements de construction du projet aurifère de Tri-K en Guinée dont le démarrage est prévu en 2021. L’endettement net s’est quant à lui, allégé de 411 MDH pour s’établir à 5,09 MMDH, et ce, grâce à l’amélioration des cash-flow du groupe.

Par ailleurs, le minier a tenu à rappeler l’évènement phare de ce trimestre ayant pour objectif d’améliorer son activité à l’avenir. Il s’agit de la conclusion de l’accord de partenariat entre Managem et Wanbao Mining pour le développement des projets d’or au Soudan.

Sous les termes de ce partenariat, le groupe Managem détiendra 65% des parts (en excluant tout intérêt attribuable au gouvernement du Soudan) dans l’exploitation et le permis d’exploration du Block 15 (la mine d’or de Gabgaba et le projet d’extension qui y sont associés) ainsi que, les permis d’exploration affiliés aux blocs 9 et 24. Wanbao Mining, quant à lui, détiendra les 35% restants. De plus, Managem détiendra une participation de 35% dans les 6 blocs d’exploration 64 a-b-c & 66 a-b-c, actuellement détenus par Wanbao Mining.

À travers ce partenariat, rappelons que Managem et Wanbao Mining ambitionnent d’étendre l’actuel site en opération de Gabgaba. Ce projet d’extension suppose, par ailleurs, une augmentation de la production annuelle d’or, de 60.000 à 200.000 onces, avec des dépenses en investissement de construction estimées à environ 250 millions de dollars.

Aida Lo / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page