Éco-Business

Lutte contre l’argent sale : où en est le Maroc ?

Le Maroc n’est pas encore sorti de l’auberge en matière de lutte contre l’agent sale. Le Royaume, qui est toujours inscrit sur la liste grise du Groupe d’action financière (GAFI), fait l’objet d’une surveillance de la part de cet organisme distinct de l’OCDE, qui compte y mener une mission prochainement.   Le Maroc devra encore attendre avant d’être rayé de la liste grise des pays soumis à une surveillance accrue, en raison de son exposition au blanchiment d’argent. C’est la principale...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Bouton retour en haut de la page