Éco-Business

Location Expo tient son 1er forum

Location Expo, le forum dédié à la location des voitures a ouvert ses portes et se poursuivra jusqu’au 25 mai. Il sera question de la transformation du secteur, du financement et des assurances.


Les opérateurs du secteur de la location des voitures lancent enfin leur forum. Baptisé Location Expo, la première édition de cette rencontre a ouvert ses portes à Casablanca le 23 mai 2017 et se poursuivra jusqu’au 25 du même mois. Organisé par Interworld en partenariat avec la Fédération des loueurs automobiles sans chauffeurs au Maroc (Flascam) qui regroupe 2.000 loueurs, l’événement connaît la participation des concessionnaires de voitures, qui ont profité de l’occasion pour décorer l’espace d’exposition de leurs véhicules récemment mis sur le marché, les sociétés de financement venues exposer leurs offres, les sociétés d’assurance, les équipementiers et les prestataires de services d’entretien automobile.

Au programme, 5 panels traitant chacun une thématique considérée par les participants comme essentielle au développement du secteur. C’était l’occasion pour ces derniers de débattre et d’échanger sur les meilleures voies devant sortir la filière de la crise qu’elle connaît depuis quelque temps. Les premier et deuxième panels tenus respectivement sous les thèmes : «Le secteur de la location des voitures sans chauffeur : Bilan et perspectives» et «Le financement» ont permis de dresser un tableau relatant le nouveau paysage dans lequel la filière de la location évolue. Le troisième panel a lui été dédié aux «Nouveaux risques et assurances face à l’évolution du secteur de la location de voitures» tandis que les quatrième et cinquième panels clôtureront l’événement en traitant des sujets de la «Gestion des coûts et optimisation des achats groupés» et «La digitalisation des process de location». C’est surtout sur ce dernier point que les loueurs comptent concentrer leurs efforts afin de maximiser le potentiel commercial de leurs offres et sortir l’activité de la crise dans laquelle elle se trouve.

Pour autant, les opérateurs préfèrent avancer le terme de «mutation» plutôt que celui de «crise». Et pour cause, de nouvelles méthodes de financement et de digitalisation obligent le secteur de la location qui entame une refonte de ses procédés, entraîne un rapetissement de ses activités traditionnelles pour laisser place, progressivement, aux nouvelles offres concoctées grâce au concours de tous les participants.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page