Éco-Business

Les textiliens marocains prospectent en Suède

La proximité géographique des marchés européens, par le biais du port Tanger Med, permet au secteur du textile marocain d’être d’avantage réactif, selon Maroc Export./DR

Des professionnels marocains du textile étaient en mission B to B à Göteborg, Boras et Stockholm en Suède. Cette mission a été organisée en collaboration avec l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement et la Fédération marocaine des industries du cuir.


La Suède, où le secteur textile affiche une croissance soutenue et représente une source d’innovation, constitue un marché prometteur pour les textiliens marocains qui espèrent en faire aussi une porte d’entrée aux autres marchés scandinaves ainsi qu’aux pays baltes. 

«La Suède incarne un certain esprit de la mode qui se veut créatif, fonctionnel et sensible aux tendances et à la qualité. Ce sont des critères auxquels le potentiel de nos exportateurs répond parfaitement», selon le Centre marocain de promotion des exportations qui vient d’organiser cette mission B to B.

A l’image du géant du prêt-à-porter H&M, l’industrie de la mode en Suède connaît un essor qui se traduit par un chiffre d’affaires de 264 MMDH, et emploie près de 56.000 personnes. L’émergence de cette industrie a fait croître les exportations de 17,5% en 2014 avec 67% des ventes à l’étranger contre 38% sur le marché intérieur.

Pour le Maroc, où le secteur textile recèle aussi un fort potentiel de développement avec 40% de l’emploi industriel et une contribution de 16% aux exportations, le royaume nordique est un important marché pour les opérateurs à la recherche de nouveaux débouchés et de nouvelles opportunités.

Il s’agit, selon ces opérateurs représentant 11 sociétés, de satisfaire les attentes des consommateurs suédois en leur offrant une mode durable pour laquelle la qualité des matières premières est aussi importante que le fait d’être socialement et écologiquement responsable.

Durant la mission en Suède, le défi est de promouvoir, selon les opérateurs marocains, des opportunités d’affaires, de nouer des partenariats commerciaux et industriels et de développer différentes pistes en matière de coopération. 

Le Maroc espère devenir l’un des marchés favoris de l’approvisionnement des Suédois en passant devant le Bangladesh (6,5%), le Danemark (8,8%) ou encore l’Allemagne (8,9%).

La proximité géographique des marchés européens, par le biais du port Tanger Med, permet au secteur du textile marocain d’être d’avantage réactif, selon Maroc Export qui met en valeur également l’expérience, le savoir-faire et la maîtrise des normes internationales lui permettant de répondre aux exigences de délai, de prix et de service.

Selon des statistiques officielles, le taux de couverture entre le Maroc et la Suède a évolué de 21% passant de 6% en 2012 à 25% en 2015. 

Le secteur compte 340 entreprises qui emploient plus de 17.862 personnes pour une valeur de production globale estimée à 3 MMDH.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page