Éco-Business

Les professionnels de l’audiovisuel prospectent au Moyen-Orient

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Ils participent, via Maroc Export et l’ASESA à la 6e édition du Salon MYCONTENT qui se tient aujourd’hui et demain à Dubaï. Le marché de l’audiovisuel du Moyen-Orient et d’Afrique devrait à fin 2016 réaliser une croissance de 13% pour un volume de 4,63 milliards de dollars.


Les, 14 et 15 novembre, Maroc Export organise, en partenariat avec l’Association des entreprises du secteur audiovisuel (ASESA) la troisième participation marocaine à la 6e édition du Salon MYCONTENT à Dubaï. «Avec cette participation, l’objectif est de promouvoir le savoir-faire marocain en matière de développement du contenu de divertissement dans les domaines de la télévision, des films, de l’animation, du documentaire et aussi des programmes pour enfants. Dubaï étant considérée comme une plateforme incontournable pour commercialiser l’offre audiovisuelle marocaine est très sollicitée par les chaînes du marché de la CCG», explique-t-on auprès de Maroc Export.

L’évènement dédié au contenu et au divertissement sur le marché des médias dans la région du Moyen-Orient «est essentiellement un marché pour la mise en réseau, la vente, l’achat et la distribution de contenus de divertissement sur toutes les plateformes». Il s’adresse aux professionnels de la télévision, du film, de l’animation, du documentaire, des programmes pour enfants…Il concerne également les médias sociaux, le contenu interactif mobile, le contenu d’Internet, des applications et l’industrie du divertissement interactif…Pour cette édition, les professionnels marocains ont un pavillon qui s’étend sur une superficie de 60 m². «Il est animé par Maroc Export et 6 membres adhérents à l’ASESA, qui présenteront un savoir-faire en matière technologique dans le secteur de l’audiovisuel», précise-t-on auprès de Maroc Export.

Cela dit, le marché de l’audiovisuel du Moyen-Orient et d’Afrique affiche de bonnes performances. Il devrait à fin 2016 réaliser une croissance de 13% et devrait atteindre ainsi un volume de 4,63 milliards de dollars. «Pour le seul marché des Émirats arabes unis, il devrait atteindre 1,24 milliards de dollars à fin 2016 et deviendrait ainsi le deuxième plus grand marché au Moyen-Orient», précise-t-on auprès de Maroc Export.  

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page