Éco-Business

Les nouveaux modes de rémunération entrent en vigueur

Les souscripteurs de l’épargne «Sakane» peuvent bénéficier, au terme de la période d’un prêt logement à un taux inférieur d’au moins 50 points de base par rapport au taux commercial. La rémunération annuelle des comptes standards sera augmentée d’une commission de 1,15% de l’encours moyen mensuel du compte Barid Epargne de la CNE ouvert dans les livres comptables de la CDG.


Gérés par Al Barik Bank, les services de la Caisse d’épargne nationale (CNE) connaîtront un changement en profondeur lors de 2018. Dès le 1er janvier, l’arrêté du 30 avril 2012 a été abrogé et remplacé par un autre texte réglementaire du 2 octobre 2017 réformant les modalités et conditions d’ouverture et de rémunération des comptes d’épargne ouverts auprès de la Caisse d’épargne nationale ainsi que les modalités de rémunération de la CNE par la Caisse de dépôt et de gestion. Un mécanisme qui offre gratuitement à toute personne physique ou morale l’ouverture des comptes d’épargne ainsi que les versements, les virements et les remboursements de fonds déposés auprès de la CEN.

En effet, les comptes d’épargne de la CEN prennent les noms de «Barid Epargne» et de «Sakane Epargne». Le montant du dépôt initial minimum lors de l’ouverture du premier est fixé à 50 DH sans pouvoir dépasser 400.000 DH. Les fonds versés sur les comptes «Barid Epargne» sont remboursables à vue et sans limitation dans l’Agence d’Al Barid Bank où est ouvert le compte, à vue et jusqu’à 5.000 dirhams par période de 10 jours dans n’importe quelle autre agence d’Al Barid Bank ouverte au service de la CEN sur n’importe quel guichet automatique bancaire d’AI Barid Bank pour les titulaires de livrets électroniques avec un plafond quotidien fixé à 5.000 DH. Quant au compte «Sakane Epargne», il ne peut être ouvert que par les personnes physiques titulaires d’un compte «Barid Epargne», celles-ci doivent procéder au versement d’un dépôt initial dont le montant ne peut être inférieur à 500 DH. Le montant minimum des versements, effectués chaque année, à compter de la date de souscription, est fixé à 3.000 DH et ceci durant les trois premières années. Toutefois, le montant cumulé des versements effectués dans le compte ne doit pas dépasser 400.000 DH sans intérêt généré. Ce compte est clôturé en cas de survenance de l’un des événements suivants avant le terme de la troisième année de l’ouverture du compte «Sakane Epargne», à savoir le retrait d’une partie ou de la totalité des montants épargnés, le versement inférieur au minimum visé à l’article 13 de l’arrêté, ou le décès du souscripteur du compte. Si ce décès survient après le terme de la troisième année, le compte est clos mais il bénéficie toutefois de la rémunération du compte Sakane Epargne.

Au terme de la troisième année, le souscripteur d’un compte d’épargne immobilier peut procéder au retrait du montant épargné en un seul retrait ou en deux partiels, le troisième sera donc de fait égal au reliquat. Au terme de la période d’épargne, le souscripteur peut bénéficier d’un prêt logement à un taux inférieur d’au moins 50 points de base par rapport au taux commercial, qui correspond au taux standard appliqué par Al Barid Bank au prêt au logement au moment de la demande de crédit, le montant du prêt majoré de l’épargne constituée ne doit pas dépasser le coût d’acquisition. Quant à l’intérêt servi aux titulaires des comptes d’épargne de la CEN, il court du 1er ou 16 de chaque mois après le jour du versement ou du virement. Au 31 décembre de chaque année, l’intérêt acquis s’ajoute au capital et devient lui-même productif d’intérêt. Pour le «Barid Epargne», le taux d’intérêt est égal à la moyenne pondérée, constatée lors des 6 mois précédents, des taux d’intérêt servis sur les bons du Trésor à 52 semaines émis par voie d’adjudication, diminuée de 50 points de base et multipliée par 0,7. Le résultat du calcul augmenté de 50 points de base donne le taux d’intérêt servi pour les comptes immobiliers. La rémunération annuelle des comptes standards sera augmentée d’une commission de 1,15% de l’encours moyen mensuel du compte Barid Epargne de la CNE ouvert dans les livres comptables de la CDG. 


Avantages inchangés

L’épargne nationale demeure la plus compétitive pour les classes moyennes car elle assure la gratuité des opérations, la disponibilité des fonds à tout moment et dans tout le réseau Al Barid Bank (qui demeure certes réduit). Elle offre surtout la rémunération attrayante de l’épargne au taux d’intérêt avantageux avec une taxation intéressante vu que les intérêts sur les dépôts sont exonérés de tous les impôts et taxes pour les particuliers. Enfin, l’État garantit les fonds déposés à la Caisse d’Epargne Nationale ainsi que le paiement des intérêts y afférents, ce qui n’est pas le cas pour les établissements bancaires classiques.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page